Gamma

Le gamma d’une option est un indicateur (ou « grec ») de sensibilité qui renseigne à un moment donné sur les variations de du delta en fonction du sous-jacent. Plus le gamma est proche de 1 et plus la variation du sous-jacent influe sur celle de l’action. Par exemple si la variation d’un sous-jacent est de 2, si son delta est de 0,4 et son gamma est de 0,15 alors en fin de variation le delta vaudra 0,70. Plus on est proche du strike et plus le gamma tend vers 1 car c’est à ce moment où la probabilité d’être payé ou non varie le plus. En effet, lorsqu’on est proche du strike, la probabilité qu’on le dépasse augmente beaucoup lorsqu’on s’en rapproche ou diminue beaucoup lorsqu’on s’en écarte.

Détails
Le gamma est donc toujours positif car il indique une forte variation du delta et non le sens de celle-ci. Si un gamma est proche de 0 alors les variations du sous-jacent ont un comportement négligeable sur les variations du delta, c’est ce qui arrive lorsqu’on est loin du strike.

Lorsque je prévois une hausse du sous-jacent et si le delta et le gamma sont élevés avec une option, alors je générerais plus de gains avec cette option qu’avec une autre. Cependant si je suspecte une baisse alors mon option risque de perdre beaucoup de sa valeur.

De plus le gamma indique si l’on doit souvent recalculer le delta. En effet, si le sous-jacent évolue beaucoup, cela veut dire que le delta lui aussi évolue beaucoup lorsque le gamma est important.

Les facteurs influençant le delta se retrouve également dans le gamma. Autrement dit la volatilité du sous-jacent, le taux d’intérêt sans risque, le détachement d’un dividende et bien sur les variations du sous-jacent lui-même sont à prendre en compte dans le calcul du gamma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *