Options Parisiennes

Une option parisienne est un produit dérivé qui fonctionne comme une option à barrière, hormis le fait que celle-ci nécessite une durée en dessous ou au dessus de la barrière pour que celle-ci soit activée ou désactivée. Une variante de cette option existe, il s’agit de l’option « parisian », celle-ci à le même fonctionnement que les options parisiennes sauf qu’elles mémorisent le temps resté au-delà de du dernier franchissement de la barrière. Ce temps s’ajoute à la prochaine durée de franchissement pour déterminer le temps restant avant activation ou désactivation de la barrière. Ces options ont été créée afin d’éviter qu’un trop bref instant passé au de la de la barrière annule l’option ou l’active.

Détails
Pour les options Knock-out, le fait qu’il existe une durée nécessaire avant la désactivation ajoute une certaine sécurité, l’option parisienne correspondant à celle-ci à donc plus de valeurs. Pour les options Knock-in, le fait qu’il existe une durée nécessaire avant l’activation ajoute une certaine insécurité, l’option parisienne correspondant à celle-ci à donc moins de valeur.

Traitons l’exemple d’un call Knock-in parisien donc qui s’active après le passage d’une certaine borne après une certaine durée :

Le sous-jacent de ce call est une action valant au départ 100 euros. Le prix d’exercice de l’option est de 90 euros et sa barrière activante se place à 120 euros, celle-ci s’active après 5 jours. J’achète mon option à 5 euros, plusieurs scénarios peuvent se réaliser :

  • La valeur de l’action diminue ou augmente, à échéance la valeur est en dessous de 120 euros, l’option sera donc sans valeur.
  • La valeur de l’action augmente et dépasse les 120 euros pendant moins de 5 jours consécutifs puis elle retombe, à échéance l’option sera donc sans valeur.
  • La valeur de l’action augmente et dépasse les 120 euros pendant plus de 5 jours non-consécutifs, à échéance l’option sera sans valeur.
  • La valeur de l’action augmente et dépasse les 120 euros pendant plus de 5 jours consécutifs, puis reste dans cette zone jusqu’à échéance, à cette date l’option vaudra donc la valeur du sous-jacent à échéance moins 90 euros.

Même scénarios, cette fois-ci avec sa variante « parisian », un seul changement est à noté : le fait que l’action augmente, dépasse les 120 euros pendant plus de 5 jours non-consécutif et se retrouve au dessus de cette valeur à échéance, active l’option et lui donne une valeur égale à celle du sous-jacent à cette date moins 90 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *