Un taux de chômage encore élevé en Zone Euro

Recommandation: Neutre
Taux Spot: EUR/JPY
Cours au 31/08/2010 : 1 EUR = 107 JPY

Macroéconomie
Depuis hier jusqu’au ce matin, le cross EUR/JPY était en baisse continue, mais à partir de 8h00, la monnaie unique a commencé à gagner du terrain face à la monnaie nippone. En effet, cet après-midi, la paire évoluait au-dessus de sa clôture de la veille, avec de très petites variations.

Vers 14h00, la paire EUR/JPY est à 107.0950 avec une variation négative de 0.02%  par rapport à sa clôture de la veille.

Actualités
Dans la zone euro, l’office statistique de l’Union européenne, Eurostat, a annoncé ce matin que le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 10.0% en juillet 2010, inchangé par rapport à juin, alors qu’il était de 9.6% en juillet 2009. Parmi les États membres, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche, 3.8%, et aux Pays-Bas, 4.4% en juin 2010, et les plus élevés en Espagne, 20.3%, en Lettonie, 20.1 % au premier trimestre 2010, et en Estonie 18.6 % au second trimestre 2010. En outre, selon une estimation rapide annoncée par Eurostat, le taux d’inflation annuel de la zone euro s’établirait à 1.6% en août 2010 après 1.7% en juillet. Ce chiffre est plutôt une bonne nouvelle, car ce taux d’inflation est encore en dessous du taux cible de 2% que la BCE ne veut pas dépasser ce qui va l’inciter à garder des taux d’intérêt bas pendant encore quelques temps.

De l’autre côté, au Japon, le ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie Masayuki Naoshima a annoncé ce matin que la production industrielle au Japon s’est progressé de 0.3%, une légère hausse par rapport à juin. Mais la croissance de l’activité manufacturière est tombée en août à son plus bas niveau depuis plus d’un an, signe que les entreprises commencent à souffrir du ralentissement des exportations et de la vigueur du yen. La production industrielle devrait ralentir dans les mois à venir, en ligne avec la décélération du cycle industriel mondial.

Par ailleurs, les ventes de détail au Japon ont augmenté pour le septième mois d’affilée en juillet, de 3.9% sur un an, confirmant une certaine reprise de la consommation dans l’archipel. Les ventes dans les grandes surfaces, qui représentent environ 15% du total, ont en revanche légèrement baissé en juillet de 1.2% à périmètre constant.

En outre, la Banque du Japon (BoJ) avait convoqué hier une réunion extraordinaire de son comité de politique monétaire et décidé d’élargir ses mesures d’assouplissement monétaire via l’octroi exceptionnel de nouveaux prêts de six mois à taux fixe.

Très affaibli politiquement, le Premier ministre Naoto Kan apparait impuissant face à l’envolée du yen. Le gouvernement prépare un plan évalué à 8 milliards et demi d’euros sur fond de hausse prolongée du yen. Le Premier ministre a demandé à Masayuki Naoshima de mettre en place un plan pour promouvoir l’investissement dans le pays, d’ici à octobre.

Risque
La situation économique du Japon ne se dégrade pas mais on constate nettement un ralentissement du rythme de la reprise. La monnaie nippone en est une cause, en effet le yen commence à s’apprécier un peu trop face à l’euro et au dollar, ce qui handicape les exportations, limite les investissements étrangers, et au final, met en danger la croissance japonaise. Si l’économie continue sur ce rythme, les pressions sur la Banque du Japon continueront pour qu’elle assouplisse encore sa politique monétaire.

Géopolitique
Aujourd’hui, les prix de l’or noir se repliaient en début d’échanges européens, pénalisés par un renchérissement du dollar et la prudence des investisseurs, nerveux avant la publication d’une série d’indicateurs économiques clefs aux Etats-Unis.

Vers 14h30, le baril de Brent à New York pour livraison en septembre s’échangeait à 73.83 dollars, avec une baisse de 25 cents.

Analyse Théorique
D’un point de vue graphique, la tendance du taux spot EUR/JPY reste très baissière en données horaires et journalières. A moyen terme, la tendance de la paire EUR/JPY reste encore baissière. A titre indicatif, depuis 11 août, le cross EUR/JPY évolue bien en sous de sa moyenne mobile à 50 jours. Contrairement au mois de juillet, la tendance mensuelle du cross a été baissière pendant le mois d’août, en effet, le cross évoluait aux alentours de 112.50. Sur le marché Forex, les points stratégiques à surveiller pour la paire sont 106.00 et 108.00. Actuellement, le cross EUR/JPY évolue autour de 107.20.

Agenda
Les chiffres macroéconomiques de la zone euro qu’attendaient les investisseurs sont sortis ce matin. Cet après-midi, aucune statistique importante n’est attendue au Japon et dans la zone euro. Mais, pour demain, les cambistes suivront la publication de l’indice PMI du secteur manufacturier du mois d’août dans la zone euro.

Conclusion
Après une rapide réunion de son comité de politique monétaire afin d’enrayer la hausse du yen qui menace les exportations nippones. Les mesures prises par la BoJ ont une nouvelle fois échoué à influer sur le yen qui devrait poursuivre son renforcement cet après-midi encore en raison de l’aversion au risque.

De notre côté, nous émettons un avis neutre pour les heures à venir et nous proposons aux cambistes de rester à l’écart du marché pour l’instant, dans l’attente de prochains signes clairs. Cependant, une cassure baissière du support situé à 106 offrira le signal de vente.

A 14h30 le spot EUR/JPY est à 106.9550 avec -0.15% de baisse contre 107.1210, sa clôture de la veille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *