SRD (Service de Règlement Différé)

Le SRD (service de règlement différé) est un fonctionnement spécifique à la bourse qui permet d’emprunter des titres pendant le mois, à la fin de chaque mois la plus value vous est reversé sinon vous paierez la moins-value.

En détail :

Ce service donne donc la possibilité à l’investisseur de pouvoir obtenir à crédit des titres. Bien sûr, ce crédit n’est pas gratuit, il est bien souvent facturé par l’intermédiaire financier. Souvent cela se traduit par une commission qui s’ajoute aux frais de courtage. Puisqu’on vous autorise de posséder des titres à crédit pour les acheter plus tard, l’intérêt est que vous pouvez spéculer à la baisse en faisant de la vente à découvert. Il offre aussi la possibilité d’utiliser ce qu’on appel l’effet de levier, moyennant un dépôt de garantie, vous avez la possibilité de spéculer sur la valeur de plusieurs actions alors que vous avez seulement engagé une somme égale à la valeur d’une de celle-ci.

Cependant, pour être éligible au traitement avec SRD, les entreprises cotées doivent respecter certaines conditions :

– Elles doivent appartenir à l’indice SBF120
– Avoir un minimum d’1 milliard d’euros de capitalisation boursière
– Avoir une liquidité suffisante qui représente 1 million d’euros de transactions sur le marché boursier et cela quotidiennement.

Tous les investisseurs n’ont pas les possibilités d’utiliser ce moyen. Les détenteurs de comptes-titres classiques et PEA ne peuvent pas bénéficier de ce système. Ceux qui en bénéficient doivent prendre en compte le fait qu’il existe une journée de liquidation où le solde de toutes les opérations du mois est calculé. L’investisseur à le droit de demander une prolongation de l’emprunt qui est acceptée ou non par l’intermédiaire, il a le droit d’effectuer cette demande jusqu’au jour de la liquidation. Après ce jour les transactions effectuer grâce au SRD sont comptées pour le mois d’après. Cinq jours de bourse après la liquidation, c’est le dernier jour de bourse avant la fin du mois, l’investisseur est livré de tous ses titres et reçoit le règlement du solde de toutes ses opérations.

Les investisseurs ne pouvant pas bénéficier de se système peuvent toujours bénéficier de l’effet de levier grâce à certains instruments, comme les options, les warrants, les turbos et les contrats futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *