Gap

En bourse, un gap est un écart de valeur entre le cours d’ouverture et de fermeture d’une action. Cet écart est souvent dû à des informations qui circulent entre la fermeture et l’ouverture qui provoquent une modification de la valeur d’un titre.

En détail :

En effet, en bourse lorsque la cotation est en continue la courbe qui décrit la valeur d’un titre en fonction du temps est continue. Cependant, lorsque la cotation s’interrompt et reprend, il y a discontinuité. En effet, la bourse de Paris interrompt les cotations entre 17h30 et 9h, ainsi que pendant les week-ends. Néanmoins, entre ces deux horaires, l’information circule malgré tout. Ces informations modifient la valeur du titre provoquant ainsi des discontinuités entre le cours d’ouverture et le cours de fermeture de la veille.

Les gaps peuvent être haussiers, c’est qui se passe lorsque l’écart est à la hausse ou bien baissier, cette fois-ci l’écart sera à la baisse. Cependant, on distingue deux types de gaps, les gaps d’échappements et les gaps classiques. Le premier s’inscrit dans la continuité d’une tendance et à la plupart du temps pour conséquence de ne jamais être comblé. Autrement dit la probabilité qu’il y ait un autre gap dont la valeur finale soit la même que la valeur initiale du premier gap est faible. Cependant, lorsque gap d’échappement il y a, rare sont les cas où le titre refranchit celui-ci. Les gaps classiques sont des gaps qui interviennent sans qu’il y ait une forte tendance par la suite, ils ont donc tendance à être fermé rapidement. Ainsi la probabilité qu’il y est un autre gap dont la valeur finale soit la même que la valeur initiale du premier gap est forte.

Lorsqu’il y a un fort changement de tendance entre deux séances de cotation, on parle de gap de rupture. Lorsque ce changement de tendance est suffisant, il est rare que le titre refranchisse le cours d’ouverture associé à celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *