Sept banques recalées

Recommandation: Neutre
Taux Spot: EUR/USD
Cours au 22/07/2010 : 1 EUR = 1.2902 USD

Macroéconomie
L’euro restait en baisse face au dollar vendredi, après la publication des résultats des tests de résistance des banques européennes, dont sept ont été recalées. Actuellement, le taux spot EUR/USD est à 1.2902 contre 1.2892 sa clôture de la veille.

Actualités
Hier, sur le marché Forex, les ventes de logement américaines qui ont reculé de 5.1% à un rythme annualisé de 5.37 millions d’unités avait fait légèrement baissé la paire EUR/USD.

Par ailleurs, un nouvel indicateur publié jeudi mettait en évidence une fois de plus la faiblesse du marché de l’emploi aux Etats-Unis, en effet les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont rebondi fortement et plus que prévu après deux semaines de baisse notable, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail à Washington.

Suite aux résultats très satisfaisant de l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne, l’euro a entamé un rallye, qui l’a propulsé jusqu’à un plus haut journalier à 1.2967 vers 10h40.

Le système bancaire européen est globalement en bonne santé, en effet la publication tant attendue à 18h00 des résultats des tests de résistance des banques européennes est enfin tombée : seules sept des 91 banques de l’Union européenne ont échoué aux stress tests destinés à évaluer leur résistance à une crise économique afin de rassurer les marchés.

D’après les résultats dévoilés, ces sept établissements afficheraient un ratio de capital Tier inférieur à 6% dans le cas du scénario économique le plus sévère testé.

Risque
Le résultat de ces tests risque de laisser les investisseurs sur leur faim. En effet aux Etats-Unis, le même exercice pratiqué l’an dernier avait débouché sur une recapitalisation de 10 des 19 banques testées pour un montant global de 74.6 milliards de dollars. En Europe, les sept banques sur 91 testées qui ont échoué sont toutes de petits établissements, non cotés.

Géopolitique
Les prix du pétrole continuaient d’évoluer en repli vendredi en fin d’échanges européens, après avoir bondi à près de 80 dollars, un plus haut depuis début mai, alors que s’atténuaient quelque peu les craintes sur la tempête tropicale Bonnie.

A 20h20, le baril du pétrole à New York s’échangeait à 78.88 dollars, avec une variation de 0.38% par rapport à la clôture de la veille 76.42.

Analyse Théorique
D’un point de vue graphique, le taux spot EUR/USD reste sous sa clôture de la veille 1.2892, avec une tendance qui reste très incertaine depuis cet après-midi. Toutefois, le seuil symbolique des 1.2800 a correctement joué son rôle de support, permettant à l’euro de stopper sa correction cet après-midi. En cas de rebond, le seuil des 1.2920 constituera la première résistance sur la chemin de l’euro.

Actuellement, le taux spot EUR/USD évolue autour de 1.2910.

Agenda
Les cambistes sont dans l’attente de la publication des ventes de maisons neuves au mois de juin sera dévoilée lundi, aux Etats-Unis.

Jusqu’à lundi, aucune statistique importante n’est attendue.

Conclusion
Après la publication des résultats des stress tests qui sont conformes aux attentes, la paire EUR/USD vient de franchir la barre des 1.29. Entre 14h00 et 18h00, les craintes des cambistes faisaient évoluer la paire sous sa clôture de la veille.

A cette heure, l’euro reste faible face au dollar et pour les heures à venir, nous pensons qu’il est délicat de s’engager, nous émettons donc un avis neutre, et recommandons de rester à l’écart du marché dans l’attente de signaux plus clairs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *