Le rôle des agences de notation

Cours 1 USD = 77.635 JPY

Le taux spot USD/JPY est actuellement de 77.635 ¥. Le dollar a connu une tendance baissière durant la semaine dernière atteignant 76.8 ¥, mais cette tendance s’est renversée dès lundi, le dollar connaît une forte hausse ce vendredi.

Actualités
Jeudi, l’agence de notation Fitch met en garde le Japon au sujet de sa dette publique importante, elle atteint plus de 200% du produit intérieur brut national. Le pays, actuellement noté AA par l’agence, pourrait voir sa note dégradée. Fitch avait déjà abaissé sa perspective à « négative » au mois de juin dernier. De plus le pays se finance toujours à des taux très bas malgré une dette la plus importante des pays développés.

Le ministre des finances japonais, Jun Azumi, a appelé les dirigeants européens à prendre davantage de mesures pour apaiser les marchés, la crise de la dette européenne ayant un impact international.

Du côté américain, les républicains et les démocrates réunis depuis trois mois au sein de la « super-commission » n’ont pas réussi à se mettre d’accord afin de réduire la dette du pays qui s’élève à 15 000 milliards de dollars. Cette commission mixte était chargée de trouver 1200 milliards de dollars d’économies avant mercredi soir. Malgré cet échec, Moody’ maintient sa note à Aaa et Standard & Poor’s à AA+.

Le Tokyo Consumer Price Index, qui mesure les changements dans les prix des biens et services, achetés par les consommateurs à Tokyo, à l’exclusion des aliments, a été publié ce matin en baisse à -0.5 % alors qu’un hausse était attendue.

Aux États-Unis, peu d’indicateurs ont été publiés en cette fin de semaine du fait de « Thanksgiving » jeudi et du « Black Friday » durant lesquels les marchés étaient majoritairement fermés. Mercredi les chiffres du chômage ont été annoncés en hausse contrairement aux attentes. Les commandes de biens durables et l’indice des prix à la consommation privative ont augmentés.

Macroéconomie
Le taux de change dollar-yen a connu un léger recul suite à la publication des chiffres du chômage américain en hausse après quatre semaines consécutives de baisse. Mais la tendance globale de ces derniers jours est haussière. L’échec de la « super-commission » n’a pas inquiété les marchés et les capitaux reviennent vers les États-Unis. Au contraire, c’est la dette du Japon qui inquiète les investisseurs et les agences de notation en cette fin de semaine.
Le Japon profite de ces craintes pour faire baisser sa monnaie qui se rapprochait une nouvelle fois des taux élevé qui avait conduit à plusieurs interventions sur le marché des changes afin de faire baisser le cours du yen.

De plus la crise des dettes dans la zone euro continue, la Hongrie a vu sa note dégradée par Moody’s d’un cran de Baa3 à Ba1 avec une perspective négative ce qui en fait un investissement spéculatif. Cette crise devient internationale et « commence à affecter les États-Unis, le Japon et la Chine » selon le ministre de finance japonais.

Risque
L’intervention de change par le Japon semble de moins en moins probable et cette hausse du dollar profite aux entreprises nippones. La difficulté est de maintenir le yen à un niveau plus faible afin que la compétitivité reparte ainsi que les exportations.
Le pays devra néanmoins régler son problème de dette publique sous peine de voir ses taux de financement augmenter fortement. De plus sa note risque fortement d’être abaissé par, au moins, l’agence de notation Fitch.

Les marchés ne semblent pas inquiets de la situation américaine malgré une dette dépassant les 15 000 milliards de dollars et un désaccord entre républicains et démocrates.

Agenda de la semaine
Les cambistes suivront de près les discours des agences de notation, notamment Fitch, concernant un possible abaissement de la note du Japon.
En début de semaine prochaine, le taux de chômage japonais sera publié, il est actuellement faible à 4.1%. Les ventes au détail et la production industrielle mensuelle seront également annoncées.

Aux États-Unis, les chiffres des ventes de logements neufs et des ventes de logements en attentes seront annoncés. L’indice de confiance des consommateurs, le taux d’emplois non agricoles et le PMI de Chicago seront également publiés.

Conclusion
Le dollar profite actuellement de l’alerte lancée par Fitch concernant la dette publique du Japon. Les taux repartent à la hausse confirmant la tendance de la semaine.
Les deux pays doivent surveiller leur dette publique importante mais le Japon risque de voir sa note dégradé dans les prochains jours et ses taux d’emprunt augmenter fortement.

D’ici à la fermeture du marché ce soir et durant le début de la semaine prochaine le dollar devrait continuer de suivre cette tendance haussière. Il devrait dépasser le seuil des 78 ¥.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *