Le risque plombe l’Euro

Recommandation: Neutre
Taux Spot: EUR/USD
Cours au 13/08/2010 : 1 EUR = 1.28 USD

Macroéconomie

Suite à son importante baisse d’hier, la monnaie européenne semblait retrouver une certaine vigueur, avec un plus haut à 1.2907 vers 8h ce matin. Mais cet après-midi, vers 13h00, le cross EUR/USD est même passé sous la barre de 1.28, avec un plus bas de 1.2793.

A 14h00, la paire EUR/USD est à 1.2801 avec une baisse de -0.22% par rapport à sa clôture de la veille, 1.2829.

Actualités

Souffrant d’une hausse de l’aversion au risque, au lendemain de la publication du rapport mensuel de la Fed, qui s’est révélé plutôt inquiétant, la monnaie unique poursuit son plongeon face au dollar. En effet, la Fed a annoncé qu’elle allait à nouveau racheter des bons du Trésor pour tenter d’empêcher une tendance devenue manifeste au ralentissement de l’économie. Par ailleurs, la Fed a affirmé que la reprise sera bien moins soutenue que prévu en 2010 aux Etats-Unis.

Ces annonces peu encourageantes pour la reprise américaine, mais également pour la reprise mondiale avaient entrainé les investisseurs à fuir les actifs risqués, tels que l’euro, au profit du dollar, qui bénéficie paradoxalement d’un statut de valeur refuge.

Par ailleurs, selon les chiffres dévoilés par le département du Travail, les inscriptions au chômage ont augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, atteignant leur plus haut niveau depuis février, alors que les analystes attendaient une baisse. Les premières inscriptions au chômage ont augmenté de 2 000 pour atteindre 484 000 en données corrigées des variations saisonnières.
Dans la zone euro, ce matin, nous avons appris que le PIB allemand a signé au deuxième trimestre une croissance de 2.2% par rapport au premier, la plus forte depuis la Réunification en 1990. En outre, Le chiffre de la croissance du premier trimestre a été révisé en nette hausse, à 0.5%, contre un précédent chiffre de 0.2%.
Enfin, selon l’office européen des statistiques Eurostat, la balance commerciale de la zone euro a dégagé en juin un excédent de 2.4 milliards d’euros grâce à la vigueur des exportations allemandes, montrent les statistiques officielles publiées vendredi. En outre, les 16 pays utilisant la monnaie unique ont vu leurs exportations augmenter de 5.2% par rapport à mai en données corrigées des variations saisonnières, tandis que leurs importations progressaient de 4.3%.

Risque

Aux Etats-Unis, les inscriptions au chômage qui sont en hausse, a recentré l’attention des investisseurs sur la reprise US, tout en relançant les inquiétudes au sujet d’un éventuel retour de la récession aux Etats-Unis, un sentiment qui avait été à l’origine de l’impressionnante chute du billet vert en juillet. De plus, cet après-midi, en cas de mauvais indicateurs américains, surtout concernant les ventes au détail, il est possible que cela conduise à des prises de bénéfice sur la paire EUR/USD aujourd’hui.

Géopolitique

Cet après-midi, les prix du pétrole montaient légèrement, se ressaisissant après avoir lâché plus de six dollars en l’espace de trois séances, alors qu’une croissance record en Allemagne réconfortait le marché sur les perspectives de la demande.

l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) vient de relever ses estimations de demande mondiale de pétrole pour 2010. L’organisation des pays producteurs de pétrole table désormais sur une hausse de 1 million de barils de la consommation mondiale de pétrole en 2010 à 85.5 millions de barils de pétrole par jour.

Il faut préciser que le renchérissement de la monnaie américaine face à l’Euro rend moins attractifs les achats de matières premières libellées en dollars pour les investisseurs munis d’autres devises.

Vers 14h30 le baril de Brent à New York s’échangeait à 75.81 dollars, soit en baisse de 7 cents par rapport à la clôture de la veille.

Analyse Théorique

D’un point de vue graphique, la tendance du taux spot EUR/USD reste fortement baissière en données horaires, alors qu’en données journalières, elle restait haussière jusqu’au 6 août. Actuellement, le retournement de la récente hausse vers la baisse a bien commencé à être identifiable graphiquement.

Sur le marché Forex, le canal de fluctuation devrait être de 1.2750-1.3000.

Agenda

Dans l’agenda d’aujourd’hui, les investisseurs suivront les publications américaines, à savoir : la publication de l’indice de confiance de l’université du Michigan du mois d’août et les ventes au détail de juillet.

Conclusion

Sur le marché du Forex, la situation du cross EUR/USD semble assez incertaine, d’autant plus que les nombreuses statistiques attendues cet après-midi font peser des risques importants sur le cross. Pour les heures à  venir, nous émettons un avis négatif et proposons aux cambistes de rester hors du marché, dans l’attente de prochains signes techniques clairs.

Vers 14h30 le spot EUR/USD est à 1.2804 avec une baisse de -0.19% par rapport à sa clôture de la veille 1.2829.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *