La reprise inquiète

Dans la semaine, le taux spot EUR/USD restait toujours au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours. Après un passage au-dessus de 1.30 dollar, vendredi, l’euro cédait un peu de terrain face au dollar, tandis que le billet vert touchait un plus bas en sept mois et demi face au yen, alors que la reprise économique aux États-Unis inquiétait les cambistes.

La jeune monnaie unique restait tout de même fermement ancrée au-dessus de 1.29 dollar, soutenue par des spéculations sur les résultats des tests de résistance auxquels ont été soumis 91 banques européennes, et qui doivent être publiés le 23 juillet. Actuellement la paire EUR/USD reste au-dessus de 1.2910.

En outre, malgré sa récente montée face au dollar, l’euro baissait face à la devise nippone. Le dollar perdait aussi du terrain face au yen à 86.62 yens contre 87.39 yens jeudi soir, après être tombé à 86.27 yens vers 16h05, son niveau le plus bas depuis décembre 2009. Certes, face au billet vert le yen a eu une progression, mais la paire USD/JPY qui évolue dans un range compris entre 87 et 88 yens, inquiète les autorités nippones.

Par ailleurs, les investisseurs constataient que l’attention du marché des changes se déplaçait des problèmes européens vers le ralentissement de la reprise économique aux États-Unis. En effet, les indicateurs décevants publiés aux États-Unis depuis près d’un mois soutiennent l’idée que la reprise américaine faiblit.

De plus, les craintes sur la reprise aux États-Unis étaient encore renforcées vendredi par la publication d’une baisse bien plus forte que prévu de la confiance des consommateurs américains en juillet.

Enfin, les opérateurs semblaient optimistes en ce qui concerne les résultats des tests de résistances effectués sur 91 banques européennes, résultats qui seront dévoilés le 23 juillet prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *