Rendement (d’une action)

Le rendement d’une action est égal à la somme versée par celle-ci durant l’année, divisée par la valeur de celle-ci. Une société cotée en bourse à plusieurs moyens d’utiliser ses bénéfices. Elle peut les réinvestir, les épargner ou bien rémunérer ses investisseurs. Cette rémunération qui est généralement annuel est appelée dividende. Préférant le réinvestissement, il se peut qu’une société décide de ne pas en verser.

En détail
Lorsqu’une action est prometteuse, son rendement est souvent faible et ne dépasse pas le taux de rémunération sans risque. En effet, la principale fonction de la bourse est de faire des plus-values grâce à l’achat et à la revente d’action, les dividendes apparaissent donc comme la rémunération du risque de placement (par opposition à la finance qui se focalise plus sur le rendement de l’action par ses dividendes plutôt qu’a la différence entre le prix de vente et le prix d’achat). Cependant, il y a des entreprises suffisamment rentables qui peuvent se permettre de verser de gros dividendes sans que cela soit pour autant synonyme de risque pour l’actionnaire.

Néanmoins, lorsqu’une entreprise se trouve en difficulté, celle-ci à tendance à accroître ses dividendes afin d’avoir une action plus rentable. Les dividendes permettent parfois d’amortir la chute du prix d’une action, c’est la raison pour laquelle certaines entreprises en difficulté versent des dividendes élevés. Le versement d’un dividende est relativement sûr une fois qu’il est décidé, c’est la raison pour laquelle ils font parfois augmenter le prix de l’action lorsqu’ils sont votés. Ainsi ils permettent d’empêcher la fuite des investisseurs. Lorsqu’on s’intéresse à une action, il faut faire attention à ce rendement, car lorsqu’il varie à la hausse, cela arrive souvent suite à l’annonce d’un futur dividende, celui-ci peut provoquer de brèves périodes de forte augmentation du cours qui se corrige assez rapidement après versement. De même, lorsque le rendement diminue brutalement, après le versement d’un dividende par exemple, le prix de l’action chute souvent à hauteur de celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *