PSA: 2015 en ligne de mire.

Le CAC 40, le 27/08/2012, s’établit à 3 453.31 points soit en hausse de 0.59% depuis l’ouverture. La variation du CAC40 est légèrement baissière sur les cinq derniers jours notamment à cause des incertitudes concernant la rentrée : prix de l’essence et gestion de la crise. Dans ce cadre, l’action PSA est cotée à 6.473 € soit en hausse de 0.14% depuis l’ouverture. L’action a baissé de 46.52% depuis le 1er Janvier et augmentée de 6.44% depuis 1 mois.

Environnement

PSA est une entreprise spécialisée dans la production automobile et sa commercialisation. Elle est aujourd’hui le deuxième constructeur européen et possède deux grandes marques: PSA et Citroën. La société utilise la publicité et son image de marque (200 ans d’existence) pour se faire connaître en Europe mais aussi le sport automobile pour développer ses parts de marché à l’étranger. En effet, les voitures PSA sont très présentes sur le Rallye (la C3 est 8 fois championne du monde) et sur le circuit des courses d’endurance (ex : 24h du Mans). PSA reste une entreprise familiale même si les actionnaires majoritaires sont des investisseurs étrangers (32.73%) suivi ensuite de la famille Peugeot (25.27%) et d’investisseurs français (18.52%). Le chiffre d’affaire se reparti à 71.2% dans la vente de véhicules, 23.5% dans la vente d’équipements automobiles, 2.7% dans des activités bancaires (Banque PSA Finance) et 2.8% dans d’autres activités. L’entreprise souffre d’une faible image de marque hors Europe avec une activité concentrée à 75.9% en Europe, 9.2% en Amérique Latine, 4.7% en Asie. L’entreprise embauchait 186 220 personnes fin 2011.

PSA produit environ 3 millions de voiture chaque année (60% sous la marque Peugeot et 40% sous la marque Citroën) et doit faire face à une forte concurrence : Renault, Mercedes, BMW, Toyota, Hyundai, General Motors,…

Actualités

PSA est une entreprise qui a été au cœur de l’actualité dernièrement avec notamment l’annonce d’un plan de licenciement important qui devrait entrainer la suppression de 8000 postes et la fin du site d’Aulnay d’ici 2014. Ce plan de restructuration semble obligatoire avec la chute des ventes de voiture neuve et le fait que PSA a du mal à faire face à la concurrence à cause d’un marché centralisé sur le vieux continent. En effet, le 01/08/2012, les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 7% en Juillet.

L’actualité de l’entreprise a été marquée par de nombreuses rumeurs au second trimestre 2012. Deux projets ont fait l’actualité de PSA : un projet de partenariat avec General Motors en Allemagne et un projet de transfert de production de la nouvelle 508 aussi en Allemagne. A ces rumeurs s’ajoutent une entreprise en difficulté avec par exemple le redressement judiciaire de TRW, filiale de PSA.

Les agences de notation Fitch et Standard & Poors ont annoncé le 25/07/2012, une dégradation de la note de crédit de long terme de BB+ à BB avec une perspective négative. Cette dégradation a été conforté par l’agence de notation Moody’s qui dégrade la note de Ba1 à Ba2 et l’agence confirme qu’elle n’hésitera pas à dégrader de nouveau la note si l’activité de PSA ne se stabilisait pas.

Analyse Financière

Le chiffre d’affaire de l’entreprise atteint 29.553 milliards d’euros au premier semestre 2012 soit une baisse de 5.1% par rapport à l’année précédente. Cette baisse vient principalement de la baisse des ventes de 13%. Les frais financiers sont aussi en nette hausse avec 264 millions d’euros contre 132 millions d’euros à la période précédente. Cette hausse des frais vient du remboursement de l’aide de l’Etat qui avait subventionné le secteur automobile. Le résultat net est aussi en baisse avec -819 millions d’euros contre +806 millions d’euros au premier semestre 2011 : c’est une chute vertigineuse. Cette forte baisse confirme les difficultés de PSA à sortir de la crise car elle affichait déjà un résultat net fortement négatif en 2009 (-1.274 milliards d’euros).

PSA anticipe déjà un repli de la demande sur cette fin d’année en Europe avec une baisse de l’ordre de 8% en Europe mais une hausse de la demande dans les autres parties du monde. Néanmoins, ces hausses ne devraient pas pouvoir compenser les baisses et il faudra donc s’attendre à des résultats mitigés sur les prochains mois.

Gouvernance

PSA investie 5% de son chiffre d’affaire dans la recherche et développement dans le souhait de construire la voiture de demain et cet investissement paye car elle est, par exemple, la seule entreprise proposant une voiture hybride diesel/électrique. De plus, face aux nombreuses difficultés, l’horizon de PSA est 2014-2015 où elle espère retrouver un Cash-Flow positif grâce à son plan de restructuration (économie de 1 milliards), des cessions d’actifs et un retour des stocks au niveau de 2010.

Les bénéfices par actions sont annoncées à la baisse sur l’année 2012 et l’entreprise ne devrait pas verser de dividendes pour les deux prochaines années.

Conclusion

Le PER de l’entreprise est faible pour l’année 2012 et s’établit autour de 0. Il devrait augmenter pour l’année 2013 mais le climat reste très incertain et l’avantage concurrentiel de PSA est nul. L’objectif à 3 mois est une action à 7 euros ce qui semble réalisable (gain de 8.87%). La tendance à 3 mois est à la conservation voir la vente car l’entreprise reste fragile et la fin de l’année s’annonce difficile.

Maxime Rousseff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *