Les politiques américains rassurent

Cours 1 USD = 77.065 JPY

Le taux spot USD/JPY est actuellement de 77.065¥. Le dollar continue de perdre de la valeur face au Yen, dans la tendance du mois de juillet. En effet, le dollar valait plus de 81 Yen au début du mois. Un regain s’est fait sentir en début de cette semaine mais la tendance est repartie à la baisse.

Actualités
Dimanche soir, les républicains et les démocrates ont trouvé un accord sur le relèvement du plafond de la dette américaine à hauteur de 2100 Mds$, en contrepartie de réductions budgétaires de 2500 Mds$. L’accord a été entériné par le vote du congrès en début de semaine.

Dans la foulée, l’agence de notation Moody’s a annoncé le maintient de la note triple A des États-Unis mais le risque de perdre cette note est toujours présent.

L’indice des prix à la consommation privative, qui détermine le taux d’inflation pour les consommateurs hors alimentation et énergie, a reculé passant de 0.20% à 0.10%. Les dépenses personnelles des ménages ont été annoncées à -0.20% contre +0.10% le mois dernier.

L’indice de fabrication ISM, déterminant le niveau d’activité du secteur manufacturier, a fortement diminué, passant de 55.30 à 50.90.
Du côté japonais, la base monétaire, qui détermine la valeur de toutes les devises et liquidités détenues par le public, a baissé de deux points pour atteindre 15% alors qu’une hausse était attendue. Les salaires moyens des employés ont également diminué, -0.80% pour le mois de juillet alors qu’ils augmentaient de 1% le mois précédent.

Macroéconomie
L’accord trouvé par les américains a permis de rassurer les marchés. Les capitaux sont retournés aux États-Unis et principalement ceux des valeurs refuges comme le franc suisse, l’or et le Yen. Mais rapidement, le risque de défaut de paiement a laissé sa place au risque d’abaissement de la note souveraine du pays. Les investisseurs s’éloignent donc à nouveau du dollar, qui perd de la valeur, notamment face au yen.
Les agences Fitch et Moody’s maintiennent leur note à AAA, mais sont réservées sur l’avenir et attendent des États-Unis des efforts budgétaires conséquents.

Les indicateurs économiques américains de ces derniers jours ne vont pas rassurer les marchés.

Les investisseurs ne se tournent pas uniquement vers le yen car celui-ci se rapproche de son plus haut niveau historique d’après guerre (1$=76.25¥ au 17 mars 2011). Le ministre des Finances et le gouverneur de la banque centrale du Japon ont de nouveau fait part mercredi de leur préoccupation au sujet de la flambée de la monnaie japonaise, un mouvement qui risque de largement porter préjudice à l’économie nippone.

Risque
Après les agences Moody’s et Fitch, l’intervention de Standard & Poor’s est très attendue afin de connaitre l’état de la note américaine. L’abaissement de cette note est le principal risque de ces prochains jours.

Le président Obama souhaite désormais se pencher sur la reprise économique et la création d’emploi. La croissance économique est au ralentit depuis plusieurs mois et les créations d’emploi sont faibles. Les chiffres du chômage américain publiés jeudi permettront de jauger l’état de l’économie.

Le Japon souhaite intervenir pour baisser la valeur de sa monnaie qui pénalise les exportations et la production des entreprises nationales. Le yen pourrait donc voir dans les prochains jours sa valeur diminuer brusquement. Pour les analystes, une intervention directe de l’Etat sur le marché des changes n’aurait toutefois pas d’impact durable étant donné que la fermeté du yen est en fait principalement due à la faiblesse des autres monnaies.

Agenda de la semaine
Aux États-Unis, le taux d’emploi non agricole est attendu en forte baisse dans la journée de ce mercredi, passant de 157K le mois dernier à 100K. Les chiffres du chômage seront publiés jeudi. Après les bons chiffres de la semaine dernière, les nouvelles revendications chômage devraient repartir à la hausse.

Le taux de chômage du pays devrait rester constant à 9.20%. Le salaire horaire moyen devrait, quand à lui, augmenter de 0.20% après avoir stagné le mois dernier.

Au Japon, les cambistes suivront de près la conférence de presse de la banque centrale ainsi que l’annonce du taux d’intérêt qui devrait rester à 0.10%. Une intervention sur le marché des changes est de plus en plus probable.

Conclusion
Le dollar a momentanément repris de la valeur face au yen suite à l’annonce de l’accord de relèvement du plafond de la dette américaine. Mais rapidement le risque de défaut de paiement a laissé place au risque d’abaissement de la note souveraine. Le dollar perd donc à nouveau de la valeur.

Dans les prochains jours, la note des États-Unis pourrait être abaissée, notamment par l’agence Standard & Poor’s, qui ne s’est pas encore prononcée.

Le Yen pourrait, quant à lui, subir une intervention de change faisant baisser sa valeur à court terme.
D’ici la fin de la semaine, le dollar devrait se rapprocher à nouveaux des 76.25¥.

Vanessa Dreyer et Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *