Perspectives américaines et mondiales remisent en question

Recommandation: Neutre
Taux Spot: USD/JPY
Cours au 22/07/2010 : 1 USD = 88.80 JPY

Macroéconomie
Hier, après que le gouverneur de la Fed ait souligné des incertitudes inhabituelles au sujet des perspectives américaines et mondiales, la parité USD/JPY reculait sous sa clôture de la veille 87.0250.

Vers 14h00, la paire USD/JPY évolue aux alentours de 86.60, tout en restant sous son ouverture 86.8955.

Actualités
Hier, le gouvernement japonais annonçait que l’économie japonais risquait de marquer le pas dans le sillage d’un éventuel ralentissement de la croissance internationale, même s’il estime toujours que la reprise se consolide. Par ailleurs, le rapport mensuel du gouvernement réaffirme la lutte contre la déflation comme la priorité première du gouvernement, lutte qui doit se fait avec l’aide de la banque centrale.

En outre, le gouverneur adjoint de la Banque du Japon (BoJ), Hirohide Yamaguchi a déclaré mercredi que la banque centrale suivait attentivement les variations du yen mais a ignoré les questions portant sur le niveau à partir duquel la hausse du yen pourrait entraîner un nouvel assouplissement de la politique monétaire.

Aux Etats-Unis, les commentaires de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont été plus optimistes qu’attendu. En effet, Ben Bernanke a indiqué que les perspectives pour l’économie américaine restaient inhabituellement incertaines, puis il a estimé que de nouvelles mesures ne sont actuellement pas nécessaires.

Les investisseurs pensent que les ventes de maison devraient s’afficher en hausse en juin du fait de l’impact du crédit à l’accession à la propriété qui s’est expiré en avril dernier. Cependant, cette nouvelle ne devrait pas avoir d’effet substantiel sur le marché Forex.

Risque
Avec les effets des aides publiques s’estompant et la récente appréciation du yen grevant les exportations, le Japon pourrait voir sa croissance ralentir cette année. De plus, si la dette japonaise était réévaluée à la baisse, une chute du Yen serait inévitable et le dollar serait le premier gagnant.

Géopolitique
Les stocks de brut ont augmenté de 400,000 barils à 353.5 millions alors que les économistes attendaient en moyenne une baisse de 1.4 million de barils.

Soutenus par un fléchissement de la monnaie américaine et un indicateur rassurant en zone euro, les cours du pétrole rebondissaient aujourd’hui, malgré l’état toujours pléthorique des stocks américains de pétrole. Vers 12h20, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s’échangeait à 75.68 dollars, en hausse de 31 cents par rapport à la clôture de mardi soir.

Analyse Théorique
Après avoir touché un pic de sept mois la semaine dernière à un dollar pour 86.27 yens, la devise japonaise s’échangeait à dollars vers 14h00.

D’un point de vue graphique, depuis 8h00, la tendance reste haussière en données horaires. Pour l’instant, le taux spot USD/JPY reste sous sa courbe de moyenne mobile à 50 jours.

A court terme, la paire USD/JPY semble rattraper sa clôture de la veille 87.0250. Graphiquement, le canal de fluctuation de la parité est de 86.00-87.00.

Agenda
Les cambistes surveilleront aujourd’hui trois statistiques importantes : les inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30, puis les ventes de logements anciens et l’indice des indicateurs avancés du mois dernier à 16h00.

Par ailleurs, Ben Bernanke prononcera la deuxième partie de son discours semestriel de politique monétaire devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants à 16h30.

Les investisseurs seront attentifs également à la publication des résultats des « stress tests » imposés aux banques européennes, qui doivent être publiés vendredi.

Conclusion
Sur le marché Forex, malgré une reprise japonaise, le Yen se déprécie à cause des annonces de la Fed. Pour les cambistes, le gouvernement japonais n’a pas été très précis sur sa politique monétaire. A 14h20, la paire USD/JPY est à 86.8050 avec une variation négative de 0.25% par rapport à sa clôture de la veille 87.0250

Dans l’attente de la publication de nouveaux indicateurs macroéconomiques américains qui permettra de prendre la température, notamment les chiffres des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, l’indicateur composite de l’activité économique et les reventes de logement en juin. Nous émettons un avis neutre, et recommandons de rester à l’écart du marché tout en le suivant attentivement après que le gouverneur de la Fed ait souligné des incertitudes inhabituelles au sujet des perspectives américaines et mondiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *