Ordres de bourses, mieux les connaître pour anticiper les marchés

Les marchés sont fluctuants, le cours des actions n’a jamais été autant secoué que durant ces trois dernières années et plus particulièrement cette année 2022. Les traders, qu’ils soient confirmés ou débutants, vivent des périodes de forte volatilité. Même si les traders particuliers, qui sont bien formés, peuvent se positionner sur une tendance, ces derniers font face à de telles variations qu’ils doivent redoubler de vigilance pour se protéger. Adopter une stratégie mesurée pour trader plus sereinement et pour profiter des opportunités qui leurs seront offertes durant ces périodes « troubles » est recommandée. Entrent alors en jeu les ordres à déclenchement.

Passer un ordre « à cours limité » ou « au marché » ne peut plus être gage de pérennité dans la gestion d’un portefeuille. En effet, avec des marchés agités, il est de bon ton de revoir sa stratégie de passage d’ordre pour envisager des profits tout en veillant à limiter les pertes. Les ordres tels que le seuil de déclenchements et la plage de déclenchements en font partie.

Rappel des ordres de bourse « au marché » et « à cours limité »

Comme nous l’évoquions en introduction, les ordres les plus courants sont tout d’abord l’ordre au marché puis l’ordre à cours limité. L' »ordre au marché », Market order en anglais, est le plus utilisé en bourse car prioritaire sur le reste des autres ordres. Il privilégie la rapidité et s’exécute au maximum des titres disponibles. A noter que dans ce type d’ordre la quantité passe avant le prix, ce dernier lors de l’exécution reste inconnu et peut varier violemment.

L' »ordre à cours limité » quant à lui offre la possibilité au trader de contrôler le prix. C’est à dire que l’investisseur peut fixer une limite de prix supérieure à l’achat ou bien indiquer un cours minimum à la vente. Ce qui apporte un plus grand contrôle des prix sur les marchés.

Les ordres à déclenchement

Les ordres à déclenchement sont beaucoup plus fiables que les ordres cités plus haut en période de forte volatilité. En effet, ces ordres permettent de se préserver d’un retournement de tendance. Le seuil de déclenchement et la plage de déclenchement sont deux ordres qui offrent la possibilité à l’investisseur d’acheter un titre à un cours égal ou supérieur à la limité fixée et de le vendre à un cours égal ou inférieur à la limite établie.

Notons que pour que le déclenchement ait lieu, il faut que l’ordre respecte certaines conditions, notamment que ce dernier soit programmé avant l’ouverture des marchés. Ainsi le cours doit être supérieur au cours de la clôture pour un achat et inférieur au cours de la clôture pour une vente. Enfin, si l’ordre se fait lors de la séance, le cours doit être supérieur au dernier cours coté s’il s’agit d’un ordre d’achat, et inférieur au dernier cours coté s’il s’agit d’un ordre de vente.

Le seuil de déclenchement 

L’ordre à seuil de déclenchement en séance signifie que le trader fixe une limite de prix qui se nomme le seuil. Une fois ce seuil atteint, l’ordre émit change et devient un « ordre au marché ».

La plage de déclenchement

Concernant la plage de déclenchement, sa démarche reste similaire au seuil de déclenchement avec une marge de manœuvre significative. Rappelons que l’achat à seuil de déclenchement fixe le cours à partir duquel l’action est automatiquement achetée ou vendue si le titre est haussier ou baissier. Il n’aura donc aucun contrôle sur l’orientation que prendra le titre, une fois cet ordre enclenché.

Avec l’ordre à plage de déclenchement, intervient une seconde limite pour fixer le cours. Cela permet de conditionner le cours à un prix minimum et à un prix maximum et ainsi de limiter les risques. Si le cours n’atteint pas ces limites aucun ordre ne sera exécuté.

Source : image mise en avant © Wance Paleri, Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.