Obligation échangeable

Une obligation échangeable est une obligation qui peut être échangé en un autre titre pendant un certain temps qui peut ne pas être la durée de vie de l’obligation. A la différence des options convertibles, le sous-jacent échangé qui est généralement une action ne provoque pas d’augmentation de capital puisque l’entreprise émettrice possède à l’avance des actions qui serviront pour l’échange. De ce fait, l’émetteur de cette obligation peut ne pas être l’entreprise correspondant au sous-jacent.

En détail
Cette obligation possède plusieurs paramètres à prendre en compte avant son achat. Elle est déterminé par l’entreprise qui l’émet, généralement une banque, mais aussi par le sous-jacent, en général, l’action d’une autre entreprise. Elle est également dotée d’une période de conversion durant laquelle l’investisseur a le choix entre échanger son obligation contre une action, ou bien garder son obligation afin de préserver son droit aux coupons. L’obligation échangeable est toujours émise avec une prime de conversion. Celle-ci correspond à la différence de valeur entre le cours de l’action et le prix de souscription de l’obligation. Le taux d’intérêt de ce type d’obligation est en général plus faible que celui d’une obligation normale, car il est compensé par la possibilité d’être remboursé en action à échéance au lieu du nominal.

L’investisseur s’expose donc à plusieurs risques, celui que l’obligation ne dépasse jamais le cours de l’action ou bien insuffisamment pour qu’il se voie avantagé par rapport à une obligation classique. A échéance de la période de conversion, le souscripteur a le choix entre échanger son obligation en action ou bien garder son obligation qui deviendra une obligation classique.

La valeur de ce type d’obligation dépend donc du prix de l’action qui s’il dépasse la valeur du nominal de l’obligation en plus de celle des coupons, sera égale à l’action et celle-ci aura tout intérêt à être convertit.

L’avantage de ses produits, est principalement dû au fait que le taux d’intérêt étant plus faible, les banques peuvent emprunter à moindre coût. L’autre avantage est que les investisseurs peuvent posséder des produits un peu plus risqués que les obligations mais tout de même sécurisant puisqu’un rendement minimum est garantit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *