L’Euro poursuit sa hausse malgré le discours de la BCE

Recommandation : Vente de l’euro à moyen terme
Taux Spot : EUR/USD
Cours au 18/12/2012 : 1 EUR = 1.3174 USD

La semaine dernière a été marquée par une reprise de l’euro face au dollar, la monnaie unique est passée de 1.293 $ à 1.316 $ à la clôture vendredi soir. La hausse se poursuit depuis la réouverture lundi, et l’euro atteint désormais sa plus forte valeur depuis le 3 mai dernier.

Actualités

Les négociations entre démocrates et conservateurs se poursuivent, le président américain Barack Obama a reçu le chef de file des républicains, John Boehmer, à la Maison blanche. Les négociations semblent donc s’accélérer mais aucun accord n’a été conclu pour le moment, si aucun accord n’est trouvé avant la fin du mois, des mesures d’austérités seront automatiquement mises en place début 2013. Les marchés attendent donc des mesures concrètes avant de réagir.
Au Japon, le Parti Libéral Démocrate a remporté dimanche les élections législatives. Ce parti militera sans doute en faveur de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire dans le but de rendre le pays plus compétitif au travers d’une monnaie faible. Le Yen perd actuellement de la valeur face à l’euro et au dollar.
Du côté des indicateurs, l’indice manufacturier américain Empire State a été publié lundi en forte baisse (-8.1) alors qu’une amélioration était prévue. La demande nette de titres nationaux a également chutée aux États-Unis, passant de 3.2 milliards de dollars à 1.3 milliard. Juste avant la clôture du marché vendredi soir, l’indice américain des prix à la consommation a été publié en baisse, -0.3 % en mensuel après une hausse de 0.1 %.
Les taux d’emprunt à dix ans italien et espagnol repartent à la baisse à mesure que l’euro reprend de la valeur, ils sont actuellement à respectivement 4.52 % et 5.37 %.

Macroéconomie

Le marché des devises est actuellement calme et les regards sont tournés vers les États-Unis. Aucune mesure n’a été prise pour le moment concernant le « mur budgétaire », composé d’un’ réduction de dépenses publiques et d’une hausse d’impôt, qui doit entrer en vigueur en janvier prochain et qui pourrait entrainer une récession du pays et un ralentissement économique mondial. Cependant, les opérateurs estiment peu probable qu’une telle erreur soit commise, remettant ainsi à plus tard leur achat de dollars US.
L’euro profite donc de cette attente concernant les États-Unis, malgré les annonces du président de la BCE, Mario Draghi, concernant l’économie de la zone euro dans les prochaines années. De plus les investisseurs retrouvent le goût du risque et s’éloignent des valeurs refuge comme le dollar et le yen au profit notamment de l’euro.

Risque

Nous annoncions précédemment un retournement de tendance de la paire euro dollar à 1.313 $ ; ce seuil a été franchi et l’euro atteint son plus haut niveau depuis 7 mois. Néanmoins, le retournement devrait avoir lieu dans les prochains jours ou prochaines semaines, après un accord outre-Atlantique concernant le Budget. Un retour aux fondamentaux est donc à prévoir à moyen terme, avec un retour de la monnaie unique à une valeur plus réaliste.

Agenda de la semaine

Dans la journée de ce mardi, les investisseurs suivront le discours du président de la Réserve fédérale de Dallas, Richard Fisher ; la balance courante américaine sera également publiée, elle est attendue en amélioration à -103.4 milliards de dollars (+14). Les permis de construire et les constructions de logement du mois précédent devraient rester relativement stables et les ventes de maisons existantes devraient augmenter. Le PIB américain progressera de 0.1 point à 2.8 %.
En Europe, le climat des affaires allemand et les perspectives des affaires allemandes sont attendues en hausse.

Conclusion

L’euro bénéficie d’un moment d’optimisme de la part des cambistes, il continue de prendre de la valeur malgré les déclarations de la BCE. Le Japon devrait baisser la valeur de sa monnaie prochainement et les américains devraient trouver un accord budgétaire, ces faits commencent à être anticipées par le marché ce qui entraine une hausse de l’attrait pour les valeurs risquées.
Néanmoins, cela entraine une surévaluation de la monnaie unique, un retour à la normal devrait survenir prochainement. Nous maintenons donc un conseil de vente de l’euro avec un objectif de moyen terme.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *