L’élection américaine favorable au Dollar

Recommandation : Achat de l’Euro à moyen terme
Taux Spot : EUR/USD
Cours au 06/11/2012 : 1 EUR = 1.2775 USD

La baisse de l’Euro entamée le 17 octobre dernier se poursuit. La monnaie unique valait alors plus de 1.31 $. La plus forte baisse a été enregistrée vendredi 2 novembre, avec près d’un dollar perdu lors de cette journée. Le dollar revient à son plus fort niveau depuis près de deux mois.

Actualités

La Grèce inquiète à nouveau les cambistes du fait de l’accord avec ses créanciers toujours absent. En effet, le pays doit s’entendre avec la troïka composée de la Banque Centrale Européenne (BCE), du Fonds Monétaire International (FMI) et de l’Union Européenne afin de mettre en place un nouveau plan d’économie qui permettrait le déblocage d’une tranche d’aide de 31.2 milliards d’euros. Le gouvernement grec a déposé au Parlement lundi soir un nouveau plan de rigueur qui prévoit notamment 18.5 milliards d’euros d’économie d’ici à 2016. Ce plan doit être voté en procédure d’urgence mercredi, alors que le pays risque la faillite dès le 16 novembre.
Les bailleurs attendent également le budget 2013 qui doit être annoncé dimanche 11 novembre. La prochaine réunion des ministres de l’Eurogroupe, lundi 12, devrait permettre de prendre une décision.
Dans un même temps, la prudence est de mise avant l’élection américaine qui a lieu ce jour. Le résultat entre le candidat démocrate et président sortant Barack Obama et son adversaire républicain Mitt Romney semble être serré ce qui entraîne de l’incertitude sur les marchés. Les résultats définitifs ne seront pas connus avant demain matin mais des premières estimations sortiront dès 1 h du matin heure de Paris à la clôture des premiers bureaux de vote.
Du côté des indicateurs économiques, le taux de chômage de la zone euro atteint 11.2 % porté par le taux espagnol qui dépasse désormais les 25 % (52 % pour les 16-24 ans). Le taux de chômage américain progresse lui de 0.1 point à 7.9 %, alors que dans un même temps, le nombre de personnes employées hors secteur agricole a progressé de 178 000 (contre 125 000 attendu). Enfin, les commandes industrielles aux États-Unis ont progressé de 4.8 % au mois de septembre après un recul de 5.2 % le mois précédent.

Macroéconomie

Le risque qui pèse sur la Grèce entraîne l’euro à son plus bas niveau depuis le 11 septembre dernier. Mais l’Espagne pourrait également être dans cette situation, puisqu’elle refuse toujours de faire appel à un plan d’aide global alors que de nombreux économiste estime qu’une aide financière extérieure est la seule solution viable.
Les taux d’emprunt des états à 10 ans remontent également ces derniers jours ; le taux espagnol est désormais à 5.75 % contre 5.35 % le 19 octobre, le taux italien repasse aux dessus de 5 % alors que le taux grec a atteint 18.20 % vendredi contre 16.45 % le 19 octobre.
Le dollar profite donc des problèmes européens pour reprendre de la valeur, mais également de l’incertitude concernant l’issue du scrutin électoral. Le dollar est toujours considéré comme une valeur refuge, sa valeur progresse donc en période d’incertitude.

Risque

En cas de réélection de Barack Obama la reprise du dollar pourrait s’essouffler du fait d’un retour à la normale mais également suite à une émission de liquidité de la part de la Fed pour faire face aux dégâts provoqués par l’ouragan Sandy. De l’autre côté, Mitt Romney a exprimé ces réticences vis-à-vis de la politique accommodante de la Fed et pourrait demander un arrêt des programmes d’assouplissement quantitatif ainsi qu’une hausse des taux d’intérêt directeur de la banque centrale.

Agenda de la semaine

Les points les plus suivis par les cambistes seront l’élection américaine de la journée ainsi que le vote au parlement grec du nouveau plan de rigueur mercredi.
Du côté des indicateurs, les commandes industrielles allemandes seront publiées dans la journée, elles sont attendues en baisse de 0.5 % mais moins forte que le mois précédent (-1.3 %). Mercredi, la production industrielle allemande est attendue stable à -0.5 % et la BCE fera une conférence de presse en fin de journée et devrait annoncer jeudi un taux d’intérêt directeur stable à 0.75 %. Les chiffres du chômage et de la balance commerciale américaine sont attendus jeudi moins bons que précédemment.

Conclusion

L’euro perd actuellement de la valeur du fait de la défaillance de confiance envers la Grèce et l’Espagne conjuguée à une incertitude concernant l’issue de l’élection présidentielle américaine. Le retournement de la tendance baissière devrait se faire suite à cette élection et suite à une nouvelle tranche d’aide à la Grèce qui devrait être accordée in extremis.
Le conseil est donc à l’achat de l’Euro avec un objectif de moyen terme.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *