Air Liquide affiche de bons chiffres mais voit son action baisser

Recommandation : Renforcement
Cours au 01/10/12 : 91.11 €

La valeur de l’action Air Liquide était en hausse durant l’été, elle est passée de 24.5 € le 4 juin à plus de 99.5 € le 20 septembre dernier, son plus haut historique. Depuis cette date, la tendance s’est inversée et l’action vaut actuellement 91.11 euros.

Environnement

Air Liquide est l’un des principaux producteurs de gaz industriels et médicaux mondiaux. Le chiffre d’affaires est composé à 88.8 % des revenus des gaz industriels et médicaux ainsi que les équipements et services associés. Ces revenus se divisent entre l’industrie (73.8 %), la santé (16.2 %) et l’électronique (10 %). Le reste du chiffre d’affaire est composé du matériel de soudage et de coupage (3.2 %), de produit de chimie fine et de plongée (3.1 %) et d’activités d’ingénierie.
Les partenariats avec les clients sont de long terme, les marchés sont très diversifiés et la situation financière est stable et saine, ce qui confère à l’action un titre de défensif relativement sûre. Néanmoins, l’Union des industries chimiques (UIC) a revu ses prévisions pour 2012, avec une croissance du secteur de la production chimique de 1 % contre 1.8 % précédemment et les volumes devraient progresser de seulement 2 %.

Actualités

Le 25 octobre, le groupe a publié ses résultats du troisième trimestre avec un chiffre d’affaires en hausse de 5.7 % en variation publiée et de 1 % en données comparables, soit 3.8 milliards d’euros. Les ventes gaz et services sont en progression de 6,5 % en variation publiée (+1,6 % en comparable) à 3490 millions d’euros, en revanche l’électronique est en recul. Les gains d’efficacité s’élèvent à 188 millions d’euros, en avance sur l’objectif annuel de plus de 200 millions, et contribuent à la performance opérationnelle. Le taux d’endettement reste maîtrisé et le groupe a continué à diversifier ses sources de financement.
Air liquide a finalisé le rachat de LVL Médical le 12 octobre après une OPA lancée à la fin du mois d’août. Le groupe détient désormais 95 % du capital du prestataire de santé à domicile dont le chiffre d’affaires était de 104 millions d’euros en 2011.
Au mois de septembre, le groupe a également racheté pour 330 millions d’euros la société Gasmedi, spécialisée dans l’assistance respiratoire à domicile, dont le chiffre d’affaires était de 82 millions en 2011 avec une croissance de 13 %. Enfin, le groupe a conclu un accord de long terme de 70 millions d’euros avec KGHM Polska Miedz, pour l’apport de gaz sur un site de production de cuivre.

Analyse financière

Le chiffre d’affaires d’Air liquide a chuté de 9.4 % en 2009 à 11.976 milliards d’euros. Il est ensuite repartit à la hausse pour atteindre 14.456 milliards d’euros en 2011. La tendance positive semble se poursuivre en 2012 avec une hausse de 5.8 % pour les neuf premiers mois de l’année à 11.336 milliards d’euros.
Le résultat net part du groupe est hausse constante ces dernières années, il est passé de 1.123 à 1.534 milliards d’euros entre 2007 et 2011.
Du côté des ratios, la marge opérationnelle progresse depuis quatre ans, elle est passée de 14.64 à 16.69 ; la rentabilité financière diminue légèrement sur la même période, de 18.15 à 15.95 ; alors que le ratio d’endettement s’est replié de 79.28 à 52.77.

Gouvernance

Le groupe Air liquide reste encore très centré sur la France et l’Europe, il y réalise respectivement 19.1 % et 36.1 % de son chiffre d’affaires. Les autres régions importantes pour le groupe sont l’Asie-Pacifique (22.2 % du CA) et les Amériques (20.5 % de CA). Le reste de l’activité (2.1 %) se fait essentiellement en Afrique et Moyen Orient.
Les dividendes versés par l’entreprise sont en hausse constante et régulière, ils sont passés de 1 € en 2000 à 2.5 € en 2012. De plus la valeur nominale de l’action a été divisée par deux en 2007. Le groupe souhaite fidéliser ses actionnaires en attribuant des actions gratuites, des majorations du dividende ou des primes de fidélités. Selon les estimations, les dividendes devraient atteindre 2.70 € en 2013.

Conclusion

Malgré un recul mondial de l’activité du secteur, le groupe Air Liquide réalise une hausse de son chiffre d’affaires et de son résultat depuis quatre ans. Le groupe continue ses investissements notamment en France ou en Pologne, il reste très centré sur l’Europe.
Les prévisions sont bonnes pour les prochaines années avec un bénéfice par action qui devrait atteindre 5.62 € (+ 1 €) en 2013, un rendement à 2.48 % (+ 0.5) et un PER, qui représente la cherté de l’action, à 16.29 (- 2).
Le conseil est au renforcement de l’action en attendant que la tendance baissière actuelle se retourne, avec un objectif de cours de 95 €.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *