Allemagne: Indice GfK du sentiment des consommateurs

Selon l’institut GfK, l’indice calculé sur un échantillon de 2.000 consommateurs ressort à 2,2 en février, contre 2,2 un mois plus tôt (révisé à la hausse après l’estimation de 2,1). Les économistes tablaient eux sur un léger repli à 2. Le sentiment des consommateurs allemands est demeuré stable en février, grâce surtout à la baisse des coûts de l’énergie, au plan de relance allemand de 50 milliard et ceci malgré la récession, explique l’institut GfK.

La composante de la propension à acheter remonte à 15,5 en janvier contre – 6,3 en décembre. A l’inverse, la composante des anticipations de revenu a reculé à -20,5 en janvier, contre -15,4 le mois précédent, et la composante des anticipations sur l’activité des entreprises a diminué à -32,9 contre -32,4.

Après le regain de l’indice Ifo et de l’indice ZEW mesurant respectivement la confiance des entrepreneurs du pays pour les six prochains mois et le moral des milieux financiers allemands, l’effet positif de la consommation sur l’économie « dépendra de l’impact de la crise sur le marché du travail », indique l’institut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *