L’euro plombé par de mauvais indicateurs

Cours 1 EUR = 1.314 USD

Le taux spot EUR/USD est actuellement de 1.314 $. Depuis le début de la semaine, la tendance est globalement baissière, le marché avait ouvert lundi à 1.325 $. La plus forte baisse de la semaine a eu lieu mardi, jour férié dans de nombreux pays.

Actualités
Dans la journée de jeudi, la Banque Centrale Européenne (BCE) a maintenu son taux directeur à 1 % comme attendu. En revanche, Mario Draghi a souligné les risques d’une tendance baissière de la monnaie européenne et une nécessité de la reprise de la croissance à long terme pour la zone.
Cela pourrait répondre à la problématique de recapitalisation des banques espagnoles encore garnies d’actifs toxiques espagnols.

La zone euro a également fait face à des statistiques économiques décevantes ces derniers jours. Les pays du sud s’installent dans une récession, le taux de chômage de la zone est au plus haut depuis quinze ans et a atteint un record depuis la création de l’euro. L’élargissement des spreads de taux souverains rend difficile le financement des états à long terme.

Les indices PMI de production manufacturière en France et en Allemagne ont reculés, les taux de chômage en Allemagne et en Italie ont augmentés alors qu’ils étaient attendus en baisse.

Aux États-Unis, les chiffres du chômage hebdomadaires ont été publiés en plus fort recul que prévu avec 365 K nouvelles inscriptions et 3276 K demandes permanentes. En revanche, les coûts salariaux unitaires et la productivité non-agricole ont reculé au cours du mois d’avril. L’indice ISM non manufacturier a également baissé, passant de 56 à 53.5 et l’emploi non agricole recule plus fortement qu’attendu.

Macroéconomie
L’euro est actuellement pénalisé par les mauvais indicateurs. La reprise économique a du mal à arriver en Europe et les chiffres du chômage atteignent des sommets. Il est de 10.9 % pour la zone et atteint 26 % en Espagne.

La BCE veut essayer d’insuffler cette relance économique. La marge de manœuvre sur le taux directeur est faible car le taux est déjà bas à 1 %. Mais d’autres actions sont envisageables : une reprise du programme d’achat d’obligations d’Etat de la zone euro (SMP) ou/et du programme de financement à 3 ans des banques de la zone euro (LTRO). A l’heure actuelle, ces deux programmes sont suspendus avec deux LTRO qui ont déjà atteint un montant de 1000 milliards d’euros et un SMP qui se chiffre à 215 milliards d’euros.

Excepté les chiffres du chômage, les États-Unis ont aussi des indicateurs économiques dans le rouge. Néanmoins, le dollar arrive à se maintenir et reprendre de la valeur face à l’euro, mais également à la Livre Sterling, au franc suisse et au Yen.

Risque
Durant le week-end, différentes élections doivent avoir lieu en Europe, notamment l’élection présidentielle en France. Les cambistes sont dans l’attente de ce résultat qui pourrait amener, pour la première fois depuis 17 ans un socialiste à la tête de la deuxième puissance de la zone euro.
Des agences de notations pourraient décider d’avertir sur la situation économique le nouveau président, dans les prochains jours. Pour le moment, une des trois grandes agences a déjà dégradé la note de la France.

Agenda de la semaine
Les investisseurs vont donc suivre de près les différentes élections en Europe mais également des indicateurs économiques.

Ce vendredi doit être publié le chiffre des ventes au détail de la Zone Euro, il est attendu en hausse. En début de semaine prochaine, les commandes industrielles allemandes devraient être publiées en hausse de 0.5 %.

Les chiffres du chômage et de l’emploi aux États-Unis devraient rester stables, le chômage est actuellement de 8.2 %.

Conclusion
La zone euro est actuellement affaiblie par différents indicateurs, mais une faible participation sur le marché des changes du fait du 1er mai et de l’attente des investisseurs entraîne de plus fortes variations. L’euro est donc sur une tendance baissière en ce moment, mais elle pourrait se retourner dans les prochains jours.

D’ici la fermeture du marché ce vendredi soir, le taux spot EUR/USD devrait rester au-dessus de 1.31 $. Les évènements du week-end décideront de la tendance du début de semaine prochaine.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *