La dette américaine dégradée

Cours 1 EUR = 1.4298 USD

Le taux spot EUR/USD est actuellement de 1.4298$. Depuis l’ouverture du marché ce matin, ce taux est globalement stable. En fin de semaine dernière, l’euro avait connu une forte hausse de sa valeur face au dollar.

Actualités
Durant le week-end, l’agence de notation Standard & Poor’s a dégradé la note souveraine des États-Unis de AAA à AA+ pour la première fois de leur histoire. Les deux autres principales agences, Fitch et Moody’s, avaient déjà déclaré ne pas abaisser la note pour le moment.

Standard & Poor’s a décidé de dégrader la note américaine en raison de ses préoccupations sur l’augmentation des déficits budgétaires américains, disant que le nouveau plan de réduction de la dette, adopté par le Congrès, était insuffisant pour stabiliser la situation.

Avant l’ouverture des bourses européennes, la Banque centrale européenne (BCE) et le G20 ont tenté de rassurer les marchés. La BCE a annoncé vouloir racheter davantage de dette publique de pays de la zone euro en difficulté sur le marché secondaire. La BCE a salué les annonces des gouvernements italien et espagnol « concernant de nouvelles mesures et réformes dans les domaines des politiques budgétaires et structurelles » dont le but est de « réduire rapidement leurs déficits publics ».
Les dirigeants des sept pays les plus riches se sont engagés, dans un communiqué publié à Paris, à « prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir la stabilité financière et la croissance » face au « regain de tension sur les marchés financiers ».
En fin de semaine dernière, les chiffres économiques américains sont sortis nettement positifs. Le taux d’emplois non agricoles est passé de 46 000, le mois dernier, à 117 000 ; le taux de chômage a baissé de 0.10 pour atteindre 9.10% ; et le salaire horaire moyen du pays a augmenté de 0.40%, contre 0.20% attendu.

Macroéconomie
La dégradation de la note de la dette à long terme des États-Unis, durant le weekend, a entraîné un risque de panique à l’ouverture des marchés ce lundi. Les marchés asiatiques ont clôturé la séance de ce lundi en nette baisse : -2.18% pour Tokyo, -3.8% pour Séoul et pour Hongkong. Le dollar perd également près de 1% face à la devise nippone et atteint 77.66¥.

Dans ce contexte, les européens craignaient le krach à l’ouverture de leurs marchés et une forte appréciation de l’euro face au dollar. La BCE et le G20 ont donc décidé de réagir rapidement afin de rassurer les marchés. Pour le moment, l’euro se stabilise autour de 1.425$ et les bourses européennes ne se sont pas effondrées à l’ouverture.

Néanmoins, la CAC40 perd d’ors et déjà 2%, mais la bourse de Madrid reste positive à +0.98%. Les valeurs refuges prennent de la valeur. En effet, l’once d’or atteint 1705$ soit +1.05% depuis ce matin et l’argent, qui devient également une valeur sûre, prend 1.43%. Enfin, le yen prend 1.02% sur le dollar et le Franc suisse, 1.03%.

Les bons chiffres de l’économie américaine publiés en fin de semaine dernière n’ont pas permis au dollar de reprendre longtemps de la valeur.

Risque
Les agences de notation Fitch et Moody’s ne devraient pas dégrader leur note pour les États-Unis. Les prochains jours devraient être marqués par une baisse de toutes les bourses et une fuite des capitaux des investisseurs du dollar vers des valeurs plus sûres comme le Franc suisse, le Yen, l’or et désormais l’argent.

Du côté européen, la menace sur les dettes des pays pèse toujours, notamment sur l’Espagne et l’Italie. Néanmoins, les dirigeants européens ont salué la mise en place de mesures afin de stabiliser l’économie de ces pays.

Agenda de la semaine
Les cambistes suivront les nouvelles interventions des agences de notation, même si aucun abaissement de la note ne devrait avoir lieu aux États-Unis. Les pays européens ne sont pas à l’abri au sujet de leurs notes souveraines.

Dans la journée de mardi, le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Réserve Fédérale américaine (Fed), l’outil principal du comité pour communiquer auprès des investisseurs à propos de la politique monétaire, fera une déclaration. Dans le même temps, le taux d’intérêt directeur de la Fed sera annoncé. Il devrait rester à 0.25%, niveau identique depuis décembre 2008.
La situation mensuelle du budget américain sera dévoilé mercredi, le consensus attend une baisse passant de -40 Mds$ à -140 Mds$.

Conclusion
Suite à l’abaissement de la note des États-Unis, le dollar perd de la valeur face à la plupart des devises et valeurs refuges mais le taux EUR/USD reste globalement stable.

Les cambistes suivront de près les annonces des agences de notation et des dirigeants américains et européens.
Dans les prochains jours, l’euro devrait prendre légèrement de la valeur face au dollar, approchant les 1.435$.

Vanessa Dreyer et Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *