Les dégradations de Moody’s fortement controversées

Cours 1 GBP = 1.5587 USD

Le 22/06/2012, le taux spot GBP/USD est de 1.5587. Hier, le cour repartait à la baisse après une semaine en hausse grâce aux résultats de l’élection en Grèce. La dépréciation depuis le début du mois de Juin (1.5849) continue.

Actualités
Le taux spot est aujourd’hui plombé par l’agence de notation Moody’s qui a dégradé ce matin les grandes banques européennes et américaines. En effet, HSBC et la Société Générale voient leur note baisser de 1 cran, BNP Paribas, Crédit Agricole, JP Morgan, Barclays, Citigroup, Goldman Sachs de deux crans ce qui fait qu’aujourd’hui Bank of America et Citigroup se retrouvent proche de la note spéculative. Ces dégradations en chaîne apparaissent globalement incomprises sur le marché car justement le marché financier semblait reprendre sa marche en avant suite à la constitution du gouvernement grecque mais surtout après le G20. Le G20 de Los Cabos a permis de mettre la crise européenne au cœur de l’actualité mondiale mais surtout a été marqué par le changement de politique change chinoise qui a entrouvert la porte vers un marché de change flexible : élargissement de la zone de fluctuation avec le dollar et échanges commerciaux avec le yuan dans certaines zones asiatiques.

L’annonce importante de la semaine est aussi la poursuite de la politique de la FED sur l’abaissement des taux à long terme. Cette annonce confirme le Quantitative Easing 3 en souhaitant modifier la maturité moyenne du portefeuille bon du Trésor vers une maturité de long terme sans créer de la masse monétaire (achats nets de titres). Dans le même temps elle a confirmé sa politique de taux directeur nul à court terme jusqu’en 2014 afin de faire tout son possible pour aider la reprise de l’économie américaine. En effet, les chiffres du chômage américain sont apparus en hausse au début du mois et malgré la reprise du début d’année, le pays reste fragile.

Indicateurs
Les indicateurs apparaissent globalement dans le rouge pour en Europe. La France est, avec un PMI manufacturier supérieur aux attentes (45.3 contre 44.5 prévu) et un abaissement de ses taux à 10 ans, le seul pays qui a ses indicateurs dans le vert dans la zone euro. En revanche, le PMI manufacturier allemand est en forte baisse ainsi que son climat des affaires. La Grande Bretagne en revanche ses ventes aux détails (MoM etYoY) en hausse par rapport aux prévisions et à la période précédente.  Les commandes liées à la tendance industrielle est aussi en baisse, ce qui est bien. Ces indicateurs laisse penser à une appréciation de la livre.

Aux Etats-Unis, la situation économique se dégrade aussi après un premier trimestre réussi, les indicateurs semblent répartir à la dérive. Les ventes de maison existantes sont en fortes baisses par rapport aux prévisions mais aussi par rapport à la période précédente. De plus, le chômage inquiète car, comme nous l’avons vu précédemment, le chômage est réparti à la hausse début Juin et aujourd’hui les demandes d’indemnisation explose ce qui plombe le dollar. Ces indicateurs vont aussi jouer sur la dévaluation du dollar.

Les principaux indicateurs s’opposent ce qui peut expliquer qu’aujourd’hui le taux spot GBP/USD semble stagner après sa dépréciation du 21/06/2012. Néanmoins, après une explosion des taux d’emprunt à 10 ans à plus de 7% pour l’Espagne, l’audit bancaire des banques espagnoles semblent inverser la tendance avec des taux à  10  ans qui s’établissent aujourd’hui 6.54%. Ces taux restent élevés mais l’audit bancaire a permis de rassurer et les analystes espèrent une baisse sous les 5% puis une stabilisation.

Agenda de la semaine
Après une explosion des taux d’emprunt à 10 ans à plus de 7% pour l’Espagne, l’audit bancaire des banques espagnoles semblent inverser la tendance avec des taux à  10  ans qui s’établissent aujourd’hui 6.54%. Ces taux restent élevés mais l’audit bancaire a permis de rassurer et les analystes espèrent une baisse sous les 5% puis une stabilisation.

Les fluctuations devraient être faibles et le taux spot GBP/USD devrait rester calme après la semaine agitée. Il faudra toutefois surveiller le 25/06/2012 le climat du consommateur allemand GfK pour l’Europe et les ventes de logements neufs pour les Etats-Unis. Les cambistes suivront aussi la réunion des chefs d’Etat européen pour le sauvetage de l’Espagne même si les premières estimations sont en dessous de 100 milliards d’euros. Cependant, l’incertitude plane toujours sur le rôle des fonds de soutien. Le sommet européen de la semaine prochaine devra donc éclaircir ses questions et établir sur le long terme la politique de soutien des pays membres de la zone euro.

Conclusion
La tendance est à la stabilisation pour le cours GBP/USD. En effet, il ne devrait pas connaître de fortes variations aujourd’hui grâce à la garantie de l’audit bancaire et la confirmation de la politique de la FED. Les indicateurs restent cependant dans le rouge pour les Etats-Unis et donc le taux spot GBP/USD devrait se maintenir à un cours relativement bas et fluctué autour 1.55 USD.

Maxime Rousseff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *