Le PIB américain décoit

Taux spot au 28/06/2010: 1 euro = 1,2380 dollar

La monnaie européenne poursuit sa légère augmentation depuis mercredi soir, et l’euro s’échange approximativement à 1,2370 dollar. La Zone Euro attire les investisseurs mais ces derniers restent prudents face à une diminution de l’euro dollar car l’attention est portée sur l’emploi américain, qui se dégrade de façon inédite depuis la crise de 1929.

La nouvelle révision du PIB américain réduit le moral des opérateurs : une croissance américaine qui passe de 3% à 2,7% en termes annualisés reflète une révision en hausse des importations et en baisse des dépenses de consommation des ménages.

Malgré une certaine stabilisation du taux de chômage allemand, le taux de chômage européen reste globalement limité.

Les investisseurs se sont néanmoins rassurés suite à l’engagement de l’ensemble des pays du G20 de baisser de moitié leur déficit public d’ici à 2013 et leur ratio Dette/PIB d’ici à 2016.
La Chine a annoncé qu’elle a réévalué sa monnaie en fixant un taux de change du yuan contre le dollar au plus haut, ce qui dégrade la compétitivité chinoise en zone euro.

A long terme, avec une baisse régulière de l’euro, les pays américains et asiatiques pourraient voir leur monnaie s’apprécier. Mais à court terme, aucune tendance précise ne se dégage.

Conclusion
Après un G20 qui a déçu le marché, la tendance de l’euro dollar est à la consolidation, juste après une longue période de hausse et de stabilité. On propose d’acheter du dollar tant que l’euro dollar est inférieur à 1,2350, et d’acheter l’euro lorsque l’euro dollar est supérieur à 1,2350. En attendant les statistiques et le rapport sur l’emploi et sur le chômage américain, nous suggérons la prudence bien que l’euro dollar risque de baisser (encore).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *