Danone : conserver le titre malgré des résultats en baisse au second trimestre

Le CAC 40 est toujours en baisse depuis vendredi malgré une forte hausse en début de semaine dernière à cause du scepticisme de Wall Street concernant la zone euro. Dans ce cadre, l’entreprise Danone est côté à 49.445 € et clôture en baisse depuis le 05/07/2012. Néanmoins, l’action est en hausse sur une semaine (+0.06%), une baisse 1.15% sur 3 mois. L’action semble donc traverser la crise de la zone euro sans difficultés majeures car une décote de 1.15% sur 3 mois est relativement faible dans le climat d’actuel.

Environnement

Danone est le leader mondial dans le secteur de l’agroalimentaire et possède de nombreuses marques à travers le monde. Le souhait de Danone est de décentraliser sa gestion afin d’être au plus proche de sa clientèle à travers le monde ce qui fait que les produits de Danone sont différents aux quatre coins du monde. L’objectif de Danone est de développer ses usines mais aussi de s’engager dans les environnements où elle s’implante à travers les partenariats et les associations. Son chiffre d’affaire se repartie à 58.2% dans les produits laitiers frais (numéro 1 mondial), 19% dans les aliments infantiles (numéro 1 mondial) et 16.7% dans les eaux conditionnées. Elle possède de nombreuses marques Danone, Activia, Actimel, Blédina, Wow&Gate, Nutricia,… et est présente majoritairement en Europe (55.9%) et en Asie-Pacifique (14.8%). Son effectif, fin 2011, était de 101 885 personnes.

Les concurrents de Danone sont relativement nombreux malgré qu’elle soit leader mondial dans de nombreux domaines, elle doit faire face aux marques et sous marques des hypermarchés qui développent leur propre marque afin d’améliorer leur offre sur les différents produits. Danone doit donc faire face à de la concurrence de marque comme Auchan, Carrefour, LIDL, Leclerc,…

Actualités

L’actualité de l’entreprise est relativement faible depuis 2 mois. Elle a annoncé le 19/06/2012 que le résultat de sa marge opérationnelle devrait en replie cette année à cause notamment de la situation en Espagne. Le 28/06/2012, elle annonce être devenue l’actionnaire majoritaire de la Centrale laitière au Maroc en rachetant des actions pour 550 millions d’euros. Ce nouveau partenariat permet à Danone de s’implanter sur les marchés africains et donc d’élargir ses parts de marché au sein de nouveaux marchés.

Analyse Financière

Le chiffre d’affaire au premier trimestre 2011 s’établit à 5.117 milliards d’euros soit une hausse de 7.56% par rapport à 2010. Néanmoins, les résultats sont annoncés à la baisse pour le deuxième semestre à cause notamment d’une forte baisse de la demande espagnole due à la crise qui fait des ravages dans le pays. Le chiffre d’affaire en 2011 était de 19.318 milliards d’euros soit une hausse de deux milliards par rapport à 2010. Cette hausse du chiffre d’affaire se caractérise par un résultat opérationnel en net hausse (+ 300 millions d’euros) et un résultat net toujours positif. Néanmoins, il faut noter que le résultat net est en baisse fin 2011 avec un coût d’endettement financier en baisse aussi. Ces deux indicateurs dans le rouge semblent confirmer la tendance d’une baisse de la demande dans certains pays et donc la difficulté pour Danone à combler cette baisse par une augmentation dans d’autres pays.

La trésorerie et équivalents de trésorerie s’établit à 2.141 milliards fin 2011 ce qui est cohérent dans le climat d’incertitude macroéconomique. Cette trésorerie dans le vert est conjuguée à une hausse des capitaux propres de l’entreprise ce qui semble montrer que malgré les années difficiles, Danone a toujours des bases solides.

Gouvernance

L’objectif de Danone est toujours d’accroitre son leadership au sein de l’agroalimentaire même si la concurrence est de plus en plus féroce entre les différentes marques. La politique de l’entreprise est aussi de s’impliquer dans les développements durables mais surtout de favoriser le développement des entreprises localement. En effet, Danone souhaite utiliser son aura de grandes entreprises pour augmenter l’activité dans les pays où elle s’implante afin d’augmenter la demande à moyen terme. Le bénéfice par action est annoncé à la hausse sur 2012 et 2013 et devrait s’établir à 3.40€ en 2013. Les dividendes sont aussi annoncés à la hausse pour les années à venir ce qui confirme la capacité de l’entreprise à gérer correctement la crise.

Conclusion

Danone doit faire à l’heure actuelle à une baisse de la demande face aux difficultés de nombreux pays. L’objectif à 3 mois est de 53€ soit une hausse possible de 7.37% ce qui semble réalisable à court terme malgré une baisse de 50 points de la marge opérationnelle. Le PER est relativement élevé le 09/07/2012 et devrait se maintenir sur les années à venir autour de 15 : action légèrement sur évalué (2.76%). La tendance est donc à la conservation du titre.

Maxime Rousseff.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *