La Commission Européenne en renfort

Recommandation: Neutre
Taux Spot: EUR/USD
Cours au 30/08/2010 : 1 EUR = 1.27 USD

Macroéconomie
Après avoir affiché une forte hausse vendredi, la monnaie unique est en baisse depuis la réouverture du marché hier soir. Cet après-midi, le cross EUR/USD semble baisser encore, en s’orientant vers la zone 1.2700. Toutefois, la paire évolue au-dessus de 1.27 depuis son ouverture.

A 14h00, la paire EUR/USD est à 1.2709 avec une baisse de -0.22% par rapport à sa clôture de la veille, 1.2737.

Actualités
Dans la zone euro, selon la publication de la Commission Européenne, publiée aujourd’hui, le sentiment économique s’est amélioré légèrement plus que prévu en août, alors que les anticipations d’inflation des ménages sont restées inchangées. Son indice pour les 16 pays de la zone euro a atteint 101.8 en août, contre 101.1 en juillet. Enfin, l’indice du secteur industriel est resté stable à -4, tandis que celui des services s’est amélioré à 7 contre 6 le mois précédent.

Outre-Atlantique, vendredi, le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke a assuré le marché en déclarant qu’aucune nouvelle intervention de la Fed pour soutenir l’économie n’était prévue à court terme, tout en disant qu’il ne laisserait pas dévier l’économie américaine dans une période de déflation, de quoi rassurer les investisseurs les plus inquiets. Selon Bernanke, l’économie américaine continuera à croître à un rythme lent au cours des quatre derniers mois de l’année avant d’augmenter plus nettement en 2011. Par ailleurs, le produit intérieur brut (PIB) du second trimestre des États-Unis a été revue en forte baisse à 1.6% en rythme annuel, contre 2.4% annoncé initialement.

Rappelons que cette semaine, il y a beaucoup de chiffres attendus, notamment aux États-Unis, à savoir : la publication de statistiques immobilières, les chiffres de l’emploi, les indices ISM du secteur manufacturier et des services, sans oublier le compte-rendu de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Risque
La récente série de mauvais indicateurs publiés sur le produit intérieur brut et l’immobilier notamment, fait craindre que l’économie américaine ne retombe en récession. Pour l’instant l’économie américaine est en croissance mais à un rythme insuffisant. Rappelons que l’économie est le principal sujet politique aux États-Unis.

Géopolitique
Aujourd’hui, les prix du pétrole reculaient en début des échanges européens sur des prises de bénéfices, en l’absence de nouvelles informations sur l’état de l’économie mondiale. Rappelons que la faiblesse dollar rend l’or noir moins cher et attire ainsi les investisseurs qui veulent se protéger de la volatilité des marchés actions, malmenés ces dernières semaines en raison des craintes sur l’économie mondiale.

Vers 14h30 le baril de Brent à New York s’échangeait à 74.69 dollars, soit en baisse de 48 cents par rapport à la clôture de la veille.

Analyse Théorique
D’un point de vue graphique, la tendance journalière est baissière depuis plus de 3 semaines. Évoluant sous sa moyenne mobile à 50 jours, depuis vendredi 20 août, la paire EUR/USD semble passer sous le seuil de 1.27.

Sur le marché Forex, le nouveau canal de fluctuation du jour devrait être de 1.2600-1.2800.

Agenda
Dans l’agenda d’aujourd’hui, aux États-Unis, la communauté financière suivra la publication des revenus personnels et consommations des ménages en juillet, à 14h30 et celle de l’enquête manufacturière de la Réserve fédérale de Dallas du mois d’août, à 16h30. Et demain matin, une estimation rapide de l’inflation en août et les statistiques du chômage en juillet de la zone euro seront suivis de près.

Conclusion
Avec des mauvais chiffres macroéconomiques mondiales, on observe plusieurs caractéristiques d’un équilibre déflationniste de l’économie mondiale. Sur le marché du Forex, la prudence constatée chez les investisseurs depuis ce matin est principalement due aux plusieurs statistiques importantes attendues cette semaine.

Dans l’attente de la seule statistique influente attendue aujourd’hui, avec la publication des revenus et dépenses des ménages aux Etats-Unis, nous émettons un avis neutre pour les heures à venir et proposons aux cambistes de rester hors du marché.

Vers 14h30 le spot EUR/USD est à 1.2693 avec une baisse de 0.35% par rapport à sa clôture de la veille 1.2737.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *