Besoin en Fond de Roulement (BFR)

Le besoin en fond de roulement (BFR) est un indicateur clé dans l’analyse financière. En effet, il exprime le décalage entre l’entrée et la sortie d’argent. Puisqu’on achète ses marchandises, on paye ses employés avant de vendre ses marchandises, on a donc besoin d’argent pour combler se décalage. Celui-ci s’appel le besoin en fond de roulement.

En détail
Il se calcul de manière simplifiée en faisant la somme des stocks que l’on n’a pas encore vendu ou parce qu’ils sont encore en processus de fabrication, des créances clients que l’on avance puisque actuellement la méthode de paiement la plus courante est le crédit à 1, 2 ou 3 mois d’avance. Puis on retire à cette somme les dettes fournisseurs qui compensent les créances clients puisque ceux-ci acceptent également d’être payés plus tard, permettant de garder un peu de liquidité.

Afin que l’entreprise puisse fonctionner, ce besoin doit être comblé par ce qu’on appelle les fonds de roulements. Celui-ci est composé de l’actif permanent qui englobe les fonds propres ainsi que les dettes à long terme auxquelles on retranche les immobilisations puisque ce sont les seuls actifs qui ne concernent pas l’exploitation.

Deux cas peuvent donc se présenter:
– Dans le premier cas, les fonds de roulements sont supérieurs au besoin, la trésorerie est positive et cela montre que la gestion du financement de l’actif circulant est bonne, le surplus pourra servir à de nouveaux investissements ou au remboursement des dettes, cela est bénéfique pour la croissance de l’entreprise.
– Dans le second cas, le besoin en ses fonds n’est pas comblé, la trésorerie est négative et il est impératif de trouver un emprunt à court terme. Cela nuit à la gestion du financement, et ralentit l’activité car des frais de financement et d’endettement parfois importants s’ajoutent alors qu’ils auraient pu être évités. De plus, cela limite l’investissement et la croissance de l’entreprise. Si cela se répète trop souvent, il sera nécessaire d’emprunter sur le long terme.

Le besoin en fond de roulement (BFR) est à comparer avec des entreprises du même secteur d’activité car il peut varier énormément d’un secteur à l’autre. Les entreprises de grande consommation ont souvent un besoin en fond de roulement négatif puisque leurs clients payent souvent comptant, alors que les fournisseurs sont payés plusieurs mois après, c’est la principale raison qui fait que les centres commerciaux sont si nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *