Analyse STMicroelectronics

Actualité propre à l’entreprise:

Vendredi 23 juillet 2010, STMicroelectronics a publié ses résultats financiers semestriels, indiquant entre autres son chiffre d’affaire, son EBIT (earning before interest and taxes) et son résultat net du premier semestre. Il en dégage un retour dans le vert par rapport à 2009.
En effet, l’EBIT est passé d’un déficit de -428 Millions d’euros à un gain s’élevant à 91 Millions d’euros. STMicroelectronics enregistre un bénéfice net de 356 millions d’euros, soit 39 cents par actions, comparé au premier semestre de l’année dernière où celui-ci se traduisait par une perte à hauteur de 318 millions d’euros, on constate une progression de la firme. Néanmoins il faut prendre en compte que ce résultat est gonflé par les plus values de la cession de Numonyx. Par ailleurs ces résultats sont légèrement en dessous de la prévision des analystes.

Plus récemment, deux évènements majeurs ont eut lieu dans la vie du groupe. En effet, le 30 juillet on a appris que le groupe participe au projet CSI (Central Nervous System Imaging), montrant que le groupe investit dans le secteur de l’équipement médical, puisque le projet consiste à la mise en place de nouveaux systèmes d’imagerie numérique en 3 dimensions pour le diagnostic de maladies graves du cerveau. Le 2 aout, la décision de financement de ce qui sera la plus grande usine photovoltaïque est rendu public, trois entreprises investiront 150 millions d’euros dans cette usine qui aura pour capacité initiale 160 MW par an et atteindra les 480 MW par an dans les prochaine années. Un investissement stratégique dans le secteur des énergies renouvelable est donc établit par la firme.

Environnement :

Le marché du semi-conducteur est en pleine croissance en 2010 et le groupe STMicroelectronics en profite pleinement. En effet, on estime que les ventes mondiales progresseront de 30% environ sur l’année 2010.Ce sont les pays émergents qui tirent cette croissance, vers le haut. La demande en matériel informatique progresse en Inde et en Chine ce qui représente un marché relativement important pour la firme.

STMicroelectronics est le leader européen dans ce secteur et profite pleinement de ce contexte de forte demande. Néanmoins, l’activité de cette entreprise dépend beaucoup du secteur automobile, informatique. Ainsi, le titre dépend beaucoup de la conjoncture économique et de la consommation en particulier. Le choix d’orientation vers le secteur de l’équipement médical et les énergies renouvelables augmentera la diversité de l’activité du groupe.

Analyse Financière :

Passant de 25,5% en début d’année 2009 à 24,7% au début d’année 2010, le ratio d’endettement du groupe est très faible et stable, le groupe à une très forte solidité financière, ce qui lui donne des perspectives d’investissements conséquentes. Par ailleurs, ce bon ratio s’adapte à des circonstances actuelles, puisqu’en période de crise, la méfiance des créanciers s’accroit, on peut donc espérer que ce ratio fera progresser l’action ST Microélectronique à long terme.

La marge brute, marque également une bonne progression, puisque celle-ci atteint les 38,8% alors qu’elle était de 26% un an auparavant, cependant se résultat est en dessous des prévisions des analystes. Comme une partie des bénéfices est reversée aux actionnaires en tant que dividendes et réalimente les fonds propres, cette croissance est signe d’augmentation de la valeur de l’action, cependant, puisque les prévisions étaient meilleurs que le résultat le titre a chuté. Les prévisions de ventes pour le prochain de semestre estiment que le chiffre d’affaire augmentera de 2 à 7% le prochain trimestre, la marge brute devrait également atteindre les 38,8% plus ou moins 1 point de pourcentage. Cette faible progression prévue tend à nous faire croire que le mouvement sera stable, voir baissier.

Gouvernance :

La stratégie d’investissement du groupe STMicroelectronics se base principalement sur les semi-conducteurs. Cependant, le groupe tend de plus en plus à diversifier ses investissements en s’attaquant au secteur des équipements de santé et des énergies renouvelables.

Le 19 avril 2010 STMicroelectronics a déclaré qu’elle verserait 0,28$ de dividendes à ses actionnaires au titre de l’année 2009, celui-ci sera versé le 24 février 2011. Il est en hausse car pour l’année 2008 les dividendes ne s’élevèrent qu’à 0,12$.

Conclusion :

Les bons résultats de STMicroelectronics comparés aux années précédentes étaient prévisibles, ainsi compte tenu des résultats en dessous de ceux des prévisions, auxquels on ajoute la faible perspective de croissance de la marge brut pour le second semestre, le cours à chuté suite à l’annonce des résultats. Très récemment, la révision à la baisse de la demande en semi-conducteurs devrait aussi affecter le titre à cours terme. Cependant à moyen terme, le cours ne devrait pas descendre plus, il devrait plutôt se stabiliser jusqu’aux prochains résultats trimestriels. A long terme, les investissements récents du groupe devraient faire monter l’action, cependant, si la baisse de la demande en semi-conducteur se confirme, cela pourrait affecter les résultats du groupe et faire diminuer la valeur de l’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *