La balance commerciale US surprend

le 10/06/11
Cours 1 GBP = 1.6274 USD

La valeur de la Livre sterling est actuellement de 1.6274$. Après avoir stagné à 1.637$ durant la nuit, la Livre sterling perd de la valeur depuis six heures ce matin (une diminution de plus de 0.60%). Le taux spot GBP/USD avait connu une diminution sur l’ensemble de la journée d’hier.

Actualités
Aux Etats-Unis, le solde de la balance commerciale a été annoncée hier à -43.70B. Ce résultat est meilleur que celui du mois dernier (-46.80) et que celui attendu par les cambistes (-48.80).
Les chiffres du chômage ont également été publiés. Le consensus attendait une diminution du nombre de nouveaux inscrit à l’assurance chômage par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, ce chiffre a été annoncé en hausse passant de 426K à 427K. Par ailleurs, le nombre de demandes d’indemnisation chômage permanente a diminué à 3 676K contre 3747K la semaine dernière.

Du côté du Royaume-Uni, le taux d’intérêt à court terme de la Banque d’Angleterre (BoE) n’a pas été augmenté et reste à 0.50%. Le solde de la balance commerciale, quant à lui, reste déficitaire mais connait une amélioration plus forte que prévue, passant -7.70B à -7.40B.

Dans la matinée de vendredi, les chiffres de la production industrielle et l’indice de prix à la production (IPP) ont été annoncés. La production industrielle réalisée par les fabricants, a connu une baisse plus forte que prévu (-0.10%) passant ainsi de 0.20% le mois dernier, à -1.50%. La production industrielle réalisée par les usines, les mines et les services publics a également baissé de -1.70% au lieu des 0% prévu.
L’inflation connue par les fabricants lors de l’achat de biens et services est passé de 2.6% pour le mois d’avril à -2% pour le mois de mai, alors qu’elle était attendue à -1%.

Macroéconomie
La balance commerciale américaine a été annoncée en amélioration par rapport au mois dernier, ce qui est plutôt positif pour les Etats-Unis. Le chômage permanent repart à la baisse après la forte hausse de la semaine dernière, malgré une hausse du nombre de nouveaux chômeurs.

Ces chiffres, dans l’ensemble favorable, ont permis une hausse de la valeur du dollar.
Au Royaume-Uni, bien que le solde de la balance commerciale s’améliore, les chiffres ne sont pas rassurant pour l’économie. La production industrielle et l’indice des prix de production sont en baisse. L’annonce de ces deux indices entraîne une diminution de la valeur de la Livre sterling. Néanmoins, la baisse des prix à la production peut être répercutée sur les prix des produits à la vente aux consommateurs, et ainsi limiter l’inflation en hausse de plus de 4% sur un an.

Le taux d’intérêt à court terme reste inchangé et relativement faible ce qui n’attire pas les investisseurs et donc ne contribue pas à faire augmenter la devise britannique.

Risque
Mercredi, l’agence Fitch a menacé de dégrader la note souveraine des Etats-Unis. Après Moody’s la semaine dernière, c’est la deuxième agence à remettre en cause le ‘AAA’ des Etats-Unis. Une dégradation de la note américaine serait un coup dur pour la première puissance mondiale. Le dollar et son statut de monnaie refuge pâtiraient de cette action.

La politique d’austérité britannique semble, dans l’ensemble, avoir un impact favorable sur l’économie, mais elle entraîne une baisse du moral des ménages. Cela peut avoir des conséquences néfastes sur la demande intérieure du pays. En effet, la consommation, la production et donc la valeur de la Livre sterling serait touchées.

Agenda de la semaine
Dans l’après midi de ce vendredi, l’indice des prix à l’importation ainsi que la situation mensuelle du budget seront annoncé aux États-Unis. Le premier devrait être annoncé en baisse de 0.7% après une hausse de 2.2% le mois dernier. La balance de budget fédéral devrait passer de -40.5B à -157.6B. Ces deux chiffres auraient un effet néfaste sur la valeur du dollar.
Au Royaume-Uni, l’institut national de recherche économique et sociale va annoncer son estimation du PIB pour le mois de mai.

Mardi prochain, les prix de l’immobilier, indice des prix à la consommation (IPC) ainsi que l’IPC hors alimentation et énergie seront annoncés au Royaume-Uni.

Aux États-Unis, le montant des ventes au détail, l’indice des prix à la production (IPP) et l’IPP hors alimentation et énergie seront publiés.

Conclusion

Le taux spot GBP/USD est globalement baissier en cette matinée de vendredi. Les mauvais indicateurs britanniques combinés aux quelques bons chiffres américains ont contribué à cette baisse.

D’ici la clôture du marché Forex ce soir, le cours devrait reprendre de la valeur grâce aux mauvais chiffres attendus outre-Atlantique. La Livre sterling devrait ainsi repasser la barre des 1.63 dollar. Néanmoins, en début de semaine prochaine, le dollar devrait reprendre de la valeur face à la Livre sterling avec notamment l’annonce des indicateurs de mardi.

Vanessa Dreyer et Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *