Baisse des prévisions de croissance de la BCE

Cours 1 EUR = 1.310 USD

Le taux spot EUR/USD est actuellement de 1.31 dollar. L’euro a connu une forte baisse au début du mois de mars, sa valeur dépassait les 1.345 dollar le 28 février. La tendance s’est inversée durant les derniers jours, faisant passer l’euro de 1.311 $ à 1.327 $. Depuis ce matin l’euro perd à nouveau du terrain face au dollar, -1.35 %.

Actualités

Le ministre grec des Finances a annoncé aujourd’hui la réussite de l’échange des obligations d’Etat (PSI). Le seuil minimal des échanges a été dépassé, le taux de réponse a été de 85.7 %. L’opération est donc une réussite, la dette du pays a été réduite de 104.2 milliards d’euros sur un objectif de 107 milliards. Cette opération permet également le débloquement du second plan d’aide d’un montant de 130 milliard d’euros.
Le président de la BCE, Mario Draghi, a déclaré jeudi le maintient du taux d’intérêt directeur à 1 % et a revu à la baisse les prévisions de croissance pour la zone euro en recul de 0.1 % pour l’année 2012, précédemment annoncée à +0.3 %.
Du côté des indicateurs, les chiffres hebdomadaires du chômage aux Etats-Unis ont légèrement augmenté alors qu’une baisse était attendue, mais ils restent à des niveaux toujours bas. Les emplois non-agricoles ont été annoncés ce vendredi meilleur que prévu à 227 K. Le taux de chômage du pays reste fixe à 8.3 %.
En Allemagne, la balance commerciale a progressé durant le mois de février atteignant 14.2 milliards d’euros.

Macroéconomie

L’opération d’échange des obligations d’Etat en Grèce a été un succès et permet au pays d’éviter la faillite avec un apport de liquidité à court terme. L’UE et le FMI vont débloquer le second plan d’aide d’un montant de 130 milliards d’euros. La Grèce pourra donc rembourser son échéance du 20 mars prochain de 14.5 milliards d’euros.
Durant l’opération, les cambistes ont anticipé le succès et se sont tournés vers la devise européenne. L’euro a donc pris fortement de la valeur jeudi et l’annonce de la réussite par le ministre grec des finances n’a pas entraîné de nouvelle hausse.
A l’inverse, l’euro perd fortement de la valeur en ce vendredi. La Chine ayant annoncé des indicateurs plus faibles que prévus, les investisseurs se tournent vers des devises plus sûres comme le dollar ou le yen. A noté que l’euro perd 0.18 % face au yen.
L’annonce par les États-Unis de bons indicateurs concernant l’emploi permet également au billet vert de monter face à l’euro.

Risque

Les investisseurs fuient actuellement l’euro vers des valeurs plus sûres. Malgré la réussite de l’opération en Grèce, la zone euro peine à rassurer les marchés. En effet, plusieurs pays font face à des plans d’austérité et la croissance de la zone euro entière devrait être négative en 2012.
De plus, si la Grèce semble tiré d’affaire à court terme, des difficultés en termes de solvabilité demeurent à moyen terme.

Agenda de la semaine

En début de semaine prochaine, l’indice des prix à la consommation en France sera annoncé, le dernier indicateur le 22 février était négatif pour la première fois depuis le mois d’octobre. Mardi, le climat économique des investisseurs institutionnels en Allemagne sera annoncé, il reflète la différence entre les investisseurs optimistes et pessimistes. Le dernier indicateur était positif pour la première fois depuis mai 2011.
Du côté des États-Unis, la situation mensuelle du budget du Trésor est attendue lundi. Les chiffres des ventes au détail pour le mois de février seront publiés mardi. La Fed effectuera un discours au cours duquel elle devrait maintenir le taux d’intérêt à 0.25 % comme annoncé dernièrement. Le Federal Open Market Committee de la Fed fera une déclaration concernant la politique monétaire du pays.

Conclusion

L’opération d’échange des PSI en Grèce a permis une hausse de l’euro par anticipation, mais la tendance s’est rapidement inversée ce vendredi. La bonne santé économique des États-Unis et le ralentissement chinois ont entraîné un retour des capitaux en Amérique et une montée de la valeur du dollar.
Dans les prochains jours, la tendance baissière devrait se poursuivre du fait de l’inquiétude qui plane toujours sur la situation économique de la zone euro. L’euro devrait progressivement se rapprocher du seuil des 1.30 $.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *