Analyse Technip

Actualité propre à l’entreprise:

Vendredi 22 juillet 2010, Technip a publié ses résultats semestriels, indiquant entre autres son chiffre d’affaire, sa marge opérationnelle, son résultat net et sa trésorerie du premier semestre. Il en ressort une baisse de l’activité moins importante que prévu par rapport à l’année dernière, associée à une bonne progression du carnet de commande.

En effet, le groupe enregistre un bénéfice net de 106,1 Millions d’euros soit une baisse 8,7% par rapport à l’année dernière alors que les analystes prévoyaient plutôt 100 millions d’euros. On constate également une diminution du chiffre d’affaire de 14,3%, dont la raison principal s’explique par une baisse de l’activité dans la filiale Subsea. Par ailleurs, cette baisse d’activité s’est également traduit par une diminution du résultat opérationnel courant de 14,3%, cela dit, celle-ci est toujours au dessus des attentes. Cependant, le carnet commande qui est en progression par rapport à 2009 donne confiances aux dirigeant du groupe qui réitèrent leurs objectifs de croissance pour 2010 en prévoyant notamment un chiffre d’affaire d’environ 5,9 – 6,1 milliards d’euros, dont 2,802 déjà réalisés au premier semestre.

Plus récemment, le groupe a terminé son émission obligataire de 200 Millions d’euros et a décroché un contrat de 100 millions d’euros et de 23 Millions d’euros. S&P a également soutenu le titre en relevant ses objectifs de cours et en passant son opinion de « vente » à « achat ».

Les résultats du prochain trimestre seront annoncés le 28 octobre 2010.

Environnement :

Technip est une société d’ingénierie parapétrolière, son cours est donc surtout dépendant du prix du baril. Ses performances sont également sensibles au cours euro/dollar puisqu’elle effectue la majorité de ses transactions à l’étranger où les échanges s’effectuent majoritairement en dollars. La demande mondiale en pétrole est géographiquement hétéroclite. En effet, en raison de la faible reprise économique mondiale, les pays occidentaux ont une consommation qui se stabilise, tandis qu’en Asie et plus particulièrement en Chine qui est toujours en croissance, la demande énergétique est en pleine croissance, la consommation y augmentera de presque 8%. Ainsi d’une manière globale, l’Agence internationale de l’énergie prévoit une demande mondiale qui va s’accroitre de 1,4 % par ans et cela jusqu’en 2015.

Il faut également tenir compte de la politique au moyen orient pour suivre la valeur puisque 23% de son activité est réalisé dans cette zone. La marée noire causée par la plateforme pétrolière de BP va sûrement augmenter les investissements des groupes pétroliers pour augmenter la sécurité. Ces investissements sont d’autant plus bénéfiques pour Technip, qui profitera de ceux-ci à travers un potentiel d’augmentation de son carnet de commande. Bref, l’environnement est plutôt favorable.

Analyse Financière :

Passant de 10,2% en fin d’année 2009 à 10,3% au premier semestre 2010, le ratio d’endettement de Technip est faible et stable, le groupe a une bonne solidité financière et cela lui permet de générer des investissements conséquents. Par ailleurs, ce bon ratio s’adapte à des circonstances actuelles, puisqu’en période de crise, la méfiance des créanciers s’accroit, on peut donc espérer que ce ratio fera progresser l’action Technip sur le long terme.

On constate que le taux de marge opérationel courant du groupe est en légère amélioration de 0,1% passant à 10,7%, Le résultat net diminue de 6,2%, cependant ce résultat est tout de même au dessus des attentes ce qui provoqué une amélioration de l’action à court terme. Outre ces évènements, il est surtout intéressant de regarder le carnet de commande de l’entreprise qui est en amélioration par rapport à l’année dernière sur le second trimestre cette année l’entreprise et à vu croitre celui-ci de 74,3% entre les 2 semestres, c’est une croissance de 36% que l’on constate. Plus parlant que les marges celui-ci représente les bénéfices futurs de l’entreprise. De plus on remarque que Technip investit dans plusieurs petits projets moins gourmant en investissement que les plus gros donc plus rentables, cette considération donne de bons espoirs pour l’action à long terme.

Gouvernance :

Le groupe investit de plus en plus dans de petits projets plus rentables que les projets de grandes envergures qui ont tendance à être d’une part risqué, puisque dû à leurs couts, leurs nombre sont restreints, d’une autre souvent couteux en termes d’investissement.

Les dividendes au titre de l’exercice de l’année 2009 ont été versés le 11 mai 2010 et s’élevèrent à 1,350 euros, après deux années d’un versement constant à 1,200 euros soit un rendement annuel de 3,6%. L’annonce des prochains dividendes ne se feront qu’à partir de février 2011.

Conclusion :

Compte tenu des résultats de Technip, bien qu’ils soient en diminution par rapport à l’année passée, ceux-ci sont mieux que prévu, à court terme l’action a donc augmentée. Le carnet d’ordre grossit et les perspectives de croissance pour l’année 2010 sont toujours prévues. A long terme, l’action devrait donc augmenter. Il faut donc profiter de cette phase haussière en achetant le titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *