Analyse Michelin

Cours 51.93 €

Le cours de l’action Michelin est actuellement de 51.93 €. L’action a connu une forte baisse durant le mois d’août passant de 65 € à 46 € en une semaine. Depuis le 19 décembre la tendance est globalement à la hausse, l’action valait alors 42 €.

Environnement

Michelin est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication et la distribution de pneumatiques. La principale activité du groupe est la vente de pneumatiques destinés aux véhicules personnels, utilitaires (63.3 % du chiffre d’affaires) et poids lourds (36.7 %). Viennent ensuite les ventes aux engins agricoles, aux deux-roues et aux avions (13.5 %). Ces ventes se font principalement au travers des marques Michelin, BFGoodrich, Kleber, Uniroyal et Taurus.
Les principaux concurrents du groupe sont le Japonais Bridgestone, numéro un en termes de ventes nettes en 2007, et l’Américain Goodyear.

Actualités

Le 15 novembre dernier, Technip a remporté auprès de Michelin un contrat clé en main pour la construction d’une nouvelle unité de production en Thaïlande. Cette usine de production de caoutchoucs composite devra être mise en route début 2013.
Michelin a cédé sa participation dans l’entreprise coréenne Kankook Tire de fabrication de pneus. Plus de 15 millions d’actions représentant 10 % du capital de la société vont être vendues. Le but de cette manœuvre est d’améliorer la liquidité du groupe afin d’accélérer la stratégie industrielle dans les marchés à forte croissance.
Le 27 octobre, Michelin a présenté ses résultats du troisième trimestre 2011. Le chiffre d’affaire augmente de 10.6 % en glissement annuel, atteignant 5.141 milliards d’euros. Sur les neuf premiers mois de l’année l’activité a progressé de 17.3 % à près de 13 milliards d’euros.

Analyse financière

Le chiffre d’affaire du groupe Michelin a connu un recul en 2008 et 2009, il est passé de 16.9 milliards d’euros en 2007 à 14.8 milliards deux ans plus tard. En 2010 le chiffre d’affaires est repartit fortement à la hausse, atteignant 17.9 milliards. La tendance haussière semble se confirmer pour l’année 2011 avec des chiffres encourageant durant les trois premiers trimestres.
Le résultat net du groupe a connu les mêmes fluctuations que le chiffre d’affaires, de 774 millions d’euros en 2007, il est passé à 106 millions en 2009 puis a plus d’un milliard en 2010.
La marge opérationnelle repart également à la hausse en 2010 à 9.47 contre 3.04 l’année précédente. La rentabilité financière qui était descendue à 1.89 en 2009 est remontée à 2.91. Le ratio d’endettement continue sa baisse, il est passé de 85.9 en 2008 à 20.66 en 2010.

Gouvernance

Le groupe a pour but le développement dans les pays émergents, il réalise d’ors et déjà 33 % de son chiffre d’affaire dans ces régions. Néanmoins, l’Europe représente encore 42 % du chiffre d’affaire et l’Amérique du Nord 34.4 %.
Les dividendes du groupe Michelin étaient en hausse jusqu’en 2008, ils étaient alors de 1.60 €. Durant les deux années suivantes les dividendes distribués n’étaient plus que de 1.00 € payable en espèce ou en action. En 2011, pour l’exercice 2010, les dividendes repartent à la hausse à 1.78€. En 2012 les dividendes devraient être de 2€ et les analystes prévoient un hausse à 2.36€ d’ici 2013.

Conclusion

Le groupe Michelin réalise de bonnes performances depuis 2010 et cela semble se poursuivre. Le groupe publiera ses résultats le 10 février prochain. Les bons résultats du groupe ont conduit le broker Crédit Suisse à classer l’action Michelin en « surperformance » avec un objectif de cours de 70 €. En effet, selon le broker, les deux entreprises les plus à même de faire face à la conjoncture actuelle sont Volkswagen en Allemagne et Michelin en France.
La politique industrielle du groupe est un déploiement dans les pays émergent et à forte croissance, comme en témoigne la création d’une unité de production en Thaïlande.
Selon les analystes, le bénéfice par action devrait passer de 6.86 à 7.94 et le rendement de 4.29 % à 5.06 % d’ici à 2013. Le PER, qui représente la cherté de l’action, devrait baisser, passant de 6.80 à 5.87.
Le conseil est à l’achat de l’action Michelin avec un objectif de cours à trois mois de 67 euros.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *