Analyse Legrand SA

Cours 24.765 €

Le cours de l’action Legrand est actuellement de 24.765 euros. L’action est très volatile, depuis le mois d’août elle varie entre 23 € et 28 €. La tendance est à la hausse depuis le 16 décembre dernier.

Environnement

L’entreprise Legrand est un des premiers fabricants mondiaux de matériels et d’équipements électriques. Son activité se repartit entre les produits de contrôle et commande d’énergie (numéro un mondial des prises et interrupteurs), ceux de distribution d’énergie, le cheminement des câbles (numéro un mondial) et le câblage structuré. Ces produits sont destinés aux particuliers mais également aux professionnels dans les bâtiments commerciaux et publics et les sites industriels.
Le développement durable et l’économie d’énergie sont des points importants autour duquel le groupe se développe. Il propose, entre autre, une offre de protection pour installations photovoltaïques et une offre de contrôle de l’éclairage.
Les principaux concurrents du groupe sont l’Allemand Hager, le français Schneider Electric SA et le groupe ABB suisse et suédois.

Actualités

Le groupe Legrand est entré au CAC40 le 19 décembre dernier. Il retrouve l’indice qu’il avait quitté en mai 2000 et prend la place de Suez Environnement, le numéro deux mondial des services de l’environnement, dont les actions ont perdu 42 % de leurs valeurs depuis le premier janvier 2011.
Le retour de Legrand dans le CAC40 a été décidé le premier décembre 2011 basée sur le capital flottant et les volumes échangés.
Le 21 novembre, le bureau d’analyse Crédit Suisse a dégradé la perspective du titre Legrand de « surperformance » à « neutre » et a abaissé l’objectif de cours à 24.8 euros contre 26 euros précédemment. L’action avait alors perdu 3 % dans la foulée. Les perspectives pour 2012 et 2013 sont également revues à la baisse.
Le groupe a néanmoins publié de bons résultats le 4 novembre concernant l’activité des trois premiers trimestres de 2011. Le chiffre d’affaires est de 3.148 milliards d’euros, une hausse de 9.6 %. Le résultat opérationnel et la marge sont également en progression. Legrand publiera ses résultats pour l’année 2011 le 9 février prochain.

Analyse financière

Le chiffre d’affaires de Legrand a connu un repli au cours de l’exercice 2009. En effet, de 4.2 Mds € en 2008 il est passé à 3.58 Mds € l’année suivante. En 2010 il est repartit à la hausse atteignant 3.9 Mds €. Cette tendance se poursuit en 2011 avec un chiffre d’affaires à 2.11Mds pour le premier semestre contre 1.9 Mds pour la même période de 2010.
Le résultat net du groupe a reculé en 2008 et 2009 passant de 423 millions d’euros en 2007 à 291 M. En 2010, le résultat net est retourné à son niveau de 2007.
Le ratio d’endettement de Legrand diminue depuis 2007, il est passé de 84.4 à 43.79 en 2010. Après une baisse depuis 2007, la marge opérationnelle est repartie à la hausse en 2010 à 19.46 contre 14.62 l’année précédente. La rentabilité financière du groupe a également augmenté entre 2009 et 2010, passant de 12.16 à 15.31.

Gouvernance

Le groupe Legrand est très internationalisé, il réalise plus de 75 % du son chiffre d’affaire (CA) à l’étranger. Néanmoins l’Europe reste le principal partenaire du groupe avec 34.7 % du CA dont 15.2 % en Italie. Le reste du CA est réalisé en Amérique du nord (14.4 %) et dans le reste du monde (27.3 %).
Les dividendes distribués par Legrand sont en constante augmentation depuis 2005. Ils étaient alors de 0.41 €, et de 0.88 € pour l’exercice 2010. Les prévisions pour les prochaines années sont également à la hausse, il devrait atteindre 1.06 € en 2013.

Conclusion

Legrand vient de faire son retour dans le CAC40 et ses résultats sont encourageants. Néanmoins, le groupe doit faire face à la transition énergétique et investir dans les nouvelles technologies. De plus, le groupe réalise 60 % de son chiffre d’affaire en Europe qui subit actuellement une crise économique. Bien que le groupe affirme que la crise est principalement financière, des conséquences vont se faire sentir pour Legrand.
Les analystes prévoient tout de même une hausse du bénéfice par action de 1.96 € à 2.11 € d’ici à 2013, le rendement devrait baisser de 3.85 % à 4.28 % et le PER rapport entre le cours de l’action et le bénéfice qui peut matérialiser la cherté de l’action, devrait diminuer de 12.66 à 11.78.
Le conseil est à la conservation de l’action ou à l’achat avec un objectif de cours de 28.5 € à trois mois.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *