Analyse France Telecom

Cours 12.43€

La valeur de l’action France Telecom est actuellement de 12.43€. La tendance est à la baisse, l’action valait plus de 13.6€ le 26 octobre dernier.

Environnement

France Telecom est le premier opérateur de télécommunications français et le troisième en Europe. La principale activité du groupe est la prestation de services de télécommunication aux particuliers, cela représente 82.8% du chiffre d’affaires (CA). Cette activité regroupe les prestations en téléphonie mobile (150 millions de clients), et la téléphonie fixe et l’accès internet (13.7 millions de clients ADSL). France Telecom est également présent auprès des entreprises, elle y réalise 14.8% de son CA. Enfin, le groupe fournit des prestations de services aux opérateurs télécoms internationaux (2,4% du CA).
Les principaux concurrents français sont Bouygues Telecom, SFR et Free qui devrait faire son entrée sur le marché de la téléphonie mobile en janvier 2012.

Actualités

Le groupe France Telecom-Orange est en forte concurrence sur le marché français de la téléphonie mobile et souhaite ancrer sa position. Le 18 novembre, le groupe a annoncé l’arrivée d’un nouvel opérateur virtuel sur son réseau : Ortel Mobile. Les opérateurs virtuels (MVNO) représentent 10% du marché français, dont la moitié utilise le réseau Orange.
France Telecom-Orange développe les infrastructures avec notamment l’accès à la fibre optique pour 7.5 millions de logements en France, suite à un accord avec SFR le 15 novembre. Le 12 octobre, les licences 4G ont été délivrées aux quatre candidats avec une fréquence plus élevée pour Orange et Free Mobile (20MHz contre 15MHz pour les autres.)
Le groupe souhaite également se développer à l’international. Le 21 octobre, il a acquis 100% de l’opérateur congolais CCT pour 143M€. Un partenariat a été signé avec China Telecom concernant les services aux entreprises permettant à chaque partie de bénéficier de la région de l’autre. Enfin, le 17 novembre, France Telecom a émis un emprunt obligataire de 44.3 Mds¥ (427M€) dans le but de diversifier les sources de financement, à anticiper ses échéances de dette et à maintenir sa présence sur le marché japonais.

Analyse financière

Le chiffre d’affaires (CA) du groupe a connu un fort recul durant l’année 2009. De 53.5Mds€ en 2008 il est passé à 45.9Mds l’année suivante ; en 2010, il était de 45.5Mds. Au premier semestre 2011 le CA est repartit à la hausse mais a connu un léger recul au troisième trimestre. Le résultat net du groupe a commencé à perdre de la valeur dès 2008, passant de 6.3 Mds€ en 2007 à 4Mds puis 3Mds en 2009. En 2010, il a atteint 4.9Mds€.
Le ratio d’endettement du groupe suit une tendance décroissante, il est passé de 112.68 en 2008 à 95.66 en 2010. Après trois ans de baisse, la rentabilité financière repart à la hausse, allant de 12.05 en 2009 à 15.5 en 2010. Le résultat net par action continue, quant à lui, de baisser depuis 2007, de 2.42 à 1 l’an dernier.

Gouvernance

France Telecom-Orange est une entreprise française qui réalise la majeure partie de son chiffre d’affaire en France. En effet, c’est l’opérateur historique de la téléphonie fixe, entreprise publique en situation de monopole. La Pologne et l’Espagne sont les principaux marchés étrangers du groupe avec 10% du CA chacun. Le reste du CA est réalisé dans le reste du monde.
Malgré le recul du chiffre d’affaires total du groupe et du résultat net, France Telecom continue de verser des dividendes de manière régulière à 1.40€ depuis 2008. Le groupe a annoncé qu’il conserverait cette valeur pour les années 2011 et 2012.

Conclusion

Les chiffres financiers de France Telecom repartent à la hausse après le repli de 2008. La tendance actuelle est légèrement baissière mais le groupe se porte bien sur ce marché très concurrentiel. L’arrivée de l’opérateur Free Mobile en janvier prochain devrait bouleverser ce marché. France Telecom diversifie donc ces activités à l’international et se développe en France afin de ne pas perdre de parts de marché, avec l’installation de la Fibre optique et l’acquisition des licences 4G.
Les analystes prévoient une baisse du bénéfice par action d’ici à 2012, passant de 1.75 à 1.51. Le rendement devrait stagner à 11% et le PER, rapport entre le cours de l’action et le bénéfice qui peut matérialiser la cherté de l’action, devrait, quant à lui, augmenter de 7.32 à 8.45.
Le conseil est à la conservation de l’action, avec un objectif de cours de 15 €.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *