Analyse Forex Euro Dollar

Le 18/07/11
Cours 1 EUR = 1.4053 USD

Le taux spot EUR/USD est actuellement à 1.4053$. La tendance, depuis l’ouverture du marché ce matin, est à la baisse. Cette baisse a commencé jeudi dernier où le cours était à plus de 1.42$.

Actualités

Les dirigeants de la zone euro doivent se réunir jeudi lors d’un sommet exceptionnel afin de décider du deuxième plan d’aide à la Grèce et notamment des modalités de participation du secteur privé.
Jean-Claude Trichet a considéré, dimanche, que les gouvernements de la zone euro seront « responsables » de la dette grecque en cas de défaut de paiement d’Athènes.
La chancelière allemande, qui a indiqué qu’elle se rendrait au sommet uniquement « s’il y a un résultat » concret en vue, a déclaré que « l’inclusion de créanciers privés montre déjà que nous avons un problème particulier avec la Grèce à cause de sa dette très importante ».
Hillary Clinton a exprimé le soutien de son pays au gouvernement grec. Elle a comparé à une « chimiothérapie », ses efforts pour venir à bout du « cancer » de la dette.
Du côté américain, l’indice des prix à la consommation a été annoncé vendredi à -0.30% alors qu’il augmentait de 0.20% le mois dernier. Néanmoins, l’indice des prix à la consommation hors alimentation et énergie a augmenté de 0.30% alors qu’il était attendu à 0.20%.
La production industrielle augmente moins vite que prévu : 0.20% contre les 0.30% attendus. La confiance des consommateurs mesurée par le Michigan Sentiment est en net recul : 63.8 contre 71.5 le mois dernier. Le nombre de nouveaux chômeurs a diminué de 22 000 par rapport à la semaine dernière, mais le nombre de demandes d’indemnisations permanentes a augmenté de 15 000.
Les ventes au détail ont augmenté de 0.10% après une chute de 0.10% le mois dernier.

Macroéconomie

Les indicateurs américains publiés en fin de semaine dernière sont dans l’ensemble négatifs pour l’économie américaine. Les prix, la confiance des consommateurs et la production industrielle diminuent, le chômage permanent augmente.
Cela n’a néanmoins pas entraîné une baisse de la valeur du dollar face à l’euro. En effet, la monnaie européenne est fragilisée depuis plusieurs jours du fait de la situation en Grèce. Les dirigeants de la zone euro ont décidé de se réunir lors d’un sommet exceptionnel afin d’accélérer la sortie de crise de la Grèce. Les propos tenus par Jean-Claude Trichet et Angela Merkel ont rajouté de l’incertitude sur les marchés.
Les cambistes, en attendant le résultat de ce sommet, ont préféré se détourner de l’euro. La monnaie unique est donc en baisse depuis jeudi.

Risques

Les cambistes considèrent la réunion de jeudi comme un « événement à risque ». En effet, la crise de la dette grecque se joue ce jeudi et l’issue est incertaine. Mme Merkel pense qu’il n’y aura peut-être aucun résultat satisfaisant.
Le principal sujet sera la participation du secteur privé dans le plan d’aide. Si un accord n’est pas trouvé à ce sujet, la zone euro sera fortement fragilisée et la valeur de l’euro chutera.
D’ici à jeudi, les différentes déclarations des dirigeants pourront rassurer ou alarmer les marchés. Les cambistes suivront donc ces déclarations de très près.

Agenda de la semaine

Le principal événement de la semaine est donc le sommet exceptionnel des dirigeants européens, qui sera suivi de très près ainsi que tous les commentaires et déclarations qui le précéderont.
Les investisseurs suivront également demain le ZEW, indicateur allemand qui détermine le sentiment des investisseurs institutionnels. Il devrait baisser passant de -9 à -12.3, ce qui signifie que la part des investisseurs pessimistes est supérieure à la part des investisseurs optimistes.
Du côté américain, les transactions nettes à long terme, qui détermine mensuellement la différence entre les transactions nationales et étrangères d’achats de titres à long terme (c’est-à-dire, les obligations avec une échéance initiale de plus d’un an), devraient être annoncées ce lundi en hausse, passant de 30.6 à 48.4 Mds $. Mardi, les permis de construire et les constructions de logement sont attendus en stagnation. Les ventes de maison existantes seront dévoilées mercredi.

Conclusion

La paire EUR/USD est actuellement en nette baisse depuis jeudi dernier. Cette baisse devrait continuer du fait de l’incertitude qui règne sur la situation de la crise de la dette grecque. D’ici au sommet exceptionnel de jeudi, l’euro devrait continuer à perdre de la valeur.
Il devrait repasser sous la barre des 1.40$ et se rapprocher du minimum à 1.385$ de mardi dernier.

Colin Rousselot
Vanessa Dreyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *