Analyse Forex Dollar Yen

Le 18/07/2011
1 USD = 78,95 yens

La devise nippone gagne du terrain face à la monnaie américaine, s’échangeant ainsi autour des 78,95 yens pour un dollar.

Actualités

Publiés en pleine crise de la dette et alors que l’Union européenne ne parvient pas à sortir de l’ornière grecque, les résultats des tests de résistance menés sur 90 banques européennes n’ont pas produit le choc de confiance espéré à l’origine. En effet, ce matin, sur les places boursières européennes, les valeurs bancaires sont orientées à la baisse.
Le gouvernement nippon a promis, vendredi, d’aider les entreprises à surmonter les handicaps de la vigueur du yen et de l’insuffisance de l’énergie électrique, après la publication d’une enquête révélant un malaise croissant chez les entrepreneurs. Parmi les problèmes les plus importants figure la force du yen, qui atteint des niveaux assez hauts depuis bientôt trois ans face au dollar et à l’euro.
Les problèmes d’endettement aux Etats-Unis et en Europe ont précipité une nouvelle flambée de la devise nippone ces derniers jours, le dollar chutant sous les 80 yens et l’euro baissant à proximité des 110 yens. A ce sujet, M. Noda, le ministre des finances japonais, a répété vendredi que cette évolution ne reflétait pas les fondamentaux économiques, sans préciser si son gouvernement comptait intervenir directement sur le marché des changes pour abaisser la valeur du yen, comme il l’a fait le 15 septembre puis le 18 mars.

Macroéconomie

L’inflation des prix à la consommation aux Etats-Unis a baissé plus que prévu le mois dernier, selon les données officielles publiées ce vendredi. Le rapport a baissé de -0.2%, en comparaison avec 0.2% le mois précédent. Cependant, la production industrielle des Etats-Unis a augmenté moins que prévu, toujours selon les données officielles publiées ce vendredi : 0.2%, contre 0.1% le mois précédent et une estimation à 0,3%. De plus, les prix de vente au détail ont augmenté de 2.7% pour le mois, comme l’avaient annoncé les analystes. L’indice des prix au détail de base, excluant les coûts de la nourriture, de l’énergie, de l’alcool et du tabac a toutefois augmenté, prenant 1.6%, alors que les experts ne pensaient pas le voir dépasser 1.5%.
La production industrielle japonaise a augmenté, contre toute attente, passant de 5,7% à 6,2% et malgré les risques de pénurie d’énergie.

Analyse théorique et risque

L’envolée du yen est très mauvaise pour l’économie japonaise. En effet, le yen fort pénalise les entreprises japonaises traditionnellement tournées vers l’exportation. La cherté de la devise japonaise agit donc négativement sur les titres des entreprises nippones exportatrices cotées à la Bourse de Tokyo. Or, les crises de la dette qui touchent l’Europe et les Etats-Unis poussent les investisseurs à acheter de la devise nipponne. Le Japon est alors en mauvaise posture car il a besoin d’augmenter ses exportations pour continuer la relance de son industrie. Ainsi, le gouvernement japonais n’a pas une multitude de solutions pour aider les entreprises et devra racheter du dollar et de l’euro, en particulier avec de la devise nationale. Ainsi, le yen sera moins fort face au dollar et les entreprises nippones y gagneront.

Agenda de la semaine

Cet après-midi sera publié le capital budget international transactions à long terme, qui détermine mensuellement la différence entre les transactions nationales et étrangères d’achats de titres à long terme (c’est-à-dire, les obligations avec une échéance initiale de plus d’un an). Les courtiers regardent de près cet indicateur car il fournit plusieurs idées en flux de monnaie internationale. Or, les récents évènements autour des crises grecque et américaine devraient modifier largement les prévisions et le dollar pourrait en pâtir dans l’après-midi. Mercredi, nous connaitrons le nombre de maisons existantes vendues le mois dernier. Il est attendu en légère hausse à 4,92M contre 4,81M pour le mois précèdent.

Conclusion

Le dollar américain était légèrement en baisse face au yen lors d’échanges raréfiés ce lundi due à un jour férié nippon et la crainte d’un défaut de paiement américain. La paire avait des chances de trouver du soutien à 78.45, son plancher des quatre derniers mois datant du 14 juillet, et de rencontrer de la résistance à 79.58, son plafond du même jour.
Le chiffre des volumes de titres de dette américains échangés sera une information importante et pourra dévaloriser le dollar. En effet, la situation critique de la dette américaine a probablement fait baisser la demande de titres américains…
Enfin, si l’intervention de la Banque Centrale Japonaise se concrétise dans le but de faire baisser le yen face à ses principales contreparties, le dollar pourrait alors revenir au-dessus des 83 yens voire dépasser les 85 yens.
Notre conseil est à l’achat immédiat de yens.

Paul Hirel
Vanessa Dreyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *