Analyse Forex Euro Dollar

le 04/07/11
Cours 1 EUR = 1.4522 USD

L’euro s’échange actuellement à 1.4522$. Depuis l’ouverture du marché ce matin (où il valait 1.4570), il suit une légère tendance baissière. La semaine dernière fut marquée par une hausse de la valeur de l’euro. En effet, il valait moins de 1.42$ en début de semaine et est monté à 1.4580$, son plus haut niveau depuis un mois.

Actualités

La journée de ce lundi est marquée par la fête nationale américaine et du plus important week-end férié de l’année. Aucun indicateur n’est donc publié aujourd’hui du côté des États-Unis.
Néanmoins, en fin de semaine dernière, les chiffres du chômage ont été publiés en quasi stagnation alors qu’une baisse était attendue. L’indice ISM manufacturier a, quant à lui, augmenté de 1.8 point pour atteindre les 53.5 points alors qu’il était prévu en baisse de deux points.
Du côté européen, le vote du plan d’austérité par le parlement grec a permis un regain de confiance des marchés dans la zone euro d’où une reprise de la monnaie unique. Ce vote était une condition pour l’octroie de l’aide internationale du FMI et de la BCE. Vendredi, la cinquième tranche, de 12 Mds euros du premier plan d’aide, a donc été accordée à la Grèce. Cette somme devrait être versée autour du 15 juillet. Le deuxième plan d’aide est, pour le moment, en discussion.
Le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a comparé la situation grecque à celle de l’Allemagne de l’Est juste après la réunification. Il a déclaré que « la souveraineté de la Grèce sera énormément restreinte » en raison de « la vague de privatisations à venir » d’un montant de 50 milliards d’euros.

Macroéconomie

La situation grecque semble s’améliorer du point de vue économique, mais le pays risque de perdre sa souveraineté et suivre toutes les décisions européennes. Le vote d’un nouveau plan d’austérité, mercredi dernier, a été très contesté par la population mais était une condition obligatoire à l’aide internationale et donc au sauvetage du pays. La zone euro a donc rassuré les marchés et permis un regain de la valeur de sa monnaie.
La publication de l’indice ISM manufacturier, qui détermine le niveau d’activité des directeurs d’achats dans le secteur manufacturier, semble avoir eu un impact inverse à celui attendu. En effet, une hausse de cet indice rassure les marchés sur la situation américaine et les investisseurs devraient demander du dollar. Ici, les investisseurs semblent avoir profité de cette hausse pour liquider leurs positions au profit de l’euro et des actions. L’appétit au risque des investisseurs semble s’être aiguisé.

Risques

Le risque de défaut de paiement de la Grèce a considérablement diminué suite au vote d’un nouveau plan d’austérité et l’annonce de l’octroie de l’aide internationale. Cela a pour conséquence d’augmenter la valeur de l’euro.
L’annonce jeudi de la BCE au sujet de son taux directeur devrait entrainer une forte hausse de l’euro face à toutes les autres devises notamment le dollar. En effet, une hausse de 0.25% est attendue pour atteindre 1.50%. La BCE pourrait également laisser penser à une nouvelle hausse de son taux directeur pour le mois d’août.
Un taux d’intérêt élevé attire les investisseurs donc la demande de monnaie et ainsi la valeur de l’euro augmente.

Agenda de la semaine

La principale attente de cette semaine est l’annonce jeudi du relèvement du taux directeur de la Banque centrale européenne de 0.25%. La conférence de presse associée sera également très suivie par les cambistes.
Mercredi, le PIB européen sera annoncé. Il est attendu en stagnation à 0.80% alors que les commandes industrielles allemandes devraient s’améliorer passant de -2.80% à -0.50%.
Du côté américain, les chiffres du chômage, annoncés jeudi, seront très attendus. Le consensus table sur une diminution du nombre de nouveaux chômeurs allant de 428K à 420K et une stagnation des demandes d’indemnisations permanentes à 3700K.

Conclusion

Le taux spot EUR/USD est relativement stable dans la matinée de ce lundi, cela est en partie dû à la fête nationale américaine. La semaine dernière, la tendance était marquée à la hausse pour l’euro grâce au vote du plan d’austérité par la Grèce qui a rassuré les marchés.
Dans les prochains jours, la valeur de l’euro face au dollar devrait continuer de monter du fait de la hausse du taux d’intérêt directeur de la BCE et de la possibilité d’une nouvelle hausse au mois d’août. Si les chiffres du chômage américains sont, comme la semaine passée, plus mauvais que prévus la valeur de l’euro pourrait encore augmenter.
La monnaie unique devrait s’échanger à 1.465 jeudi soir.

Colin Rousselot
Vanessa Dreyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *