Analyse Forex Dollar Yen

Le 13/07/2011
1 dollar = 79,56 yens

Le taux de change dollar yen s’affiche à 79.56 yens en ce début de journée, soit une hausse de 0.12%. Le billet vert a franchi le seuil des 80.00 yens durant la séance asiatique infirmant ainsi la clôture baissière de la veille.

Actualités

Les adversaires républicains de Barack Obama, au Congrès, ont accentué la pression sur le président américain, alors que les négociations sur le relèvement du plafond de la dette s’enlisaient à l’approche de la date butoir du 2 août. M. Obama souhaite réduire la dette de 4.000 milliards de dollars sur dix ans. Elle atteint actuellement 14.294 milliards et continue à gonfler au rythme du déficit budgétaire, qui doit s’afficher cette année à 1.600 milliards.
M. Obama est d’accord pour couper dans les dépenses mais il souhaite aussi que les contribuables les plus aisés paient davantage d’impôts.
Au Japon, quelques 35 des 54 réacteurs nucléaires de l’archipel sont arrêtés et les entreprises de la région de Tokyo et du Tohoku ont reçu l’ordre gouvernemental de réduire de 15% leur consommation de courant pendant l’été, afin de permettre aux compagnies d’électricité de faire face à la forte demande estivale liée à l’utilisation massive des climatiseurs

Macroéconomie

La Banque du Japon lutte depuis plus de deux ans contre la déflation, un phénomène qui décourage l’investissement des entreprises et incite les ménages à repousser leurs achats à plus tard afin de bénéficier de tarifs plus attractifs. Elle a donc annoncé, mardi, le maintien de sa politique monétaire et conservé ses taux à leur très bas niveau, soit dans une marge comprise entre 0,0% et 0,1%. Aussi, elle estime à présent qu’une reprise modérée sera observée à l’automne.
Mercredi, le ministère de l’Economie au Japon a annoncé que la production industrielle a nettement rebondi de 6,2% en mai par rapport au mois d’avril (soit 0,5 point de plus qu’estimé au départ). Ces données confirment que la production des usines nippones s’est nettement améliorée, après la chute sans précédent de 15,5% subie en mars à cause des dégâts infligés aux sites de production. Aussi, l’augmentation des prix de gros sur le marché intérieur au Japon a accéléré en juin, tirés par les prix de l’énergie et des matières premières et atteignant ainsi 2,5% sur un an.
Le déficit commercial des Etats-Unis pour le mois de mai 2011 a atteint 50,2 milliards de dollars, contre un niveau légèrement révisé à 43,6 milliards le mois précédent et un consensus de 44,1 milliards seulement. Ainsi, le déficit commercial américain a grimpé de 15% en mai pour atteindre un sommet de presque trois années.

Analyse théorique et risque

En économie, une déflation est une baisse de l’indice des prix observée sur une période suffisamment longue. Selon les Keynésiens, la déflation peut être dangereuse pour l’économie. En effet, les agents qui pensent que les prix vont encore baisser peuvent thésauriser leur argent en attendant. Si cet effet l’emporte sur l’effet prix, c’est-à-dire la consommation immédiate en raison des prix plus attractifs, alors la production baissera d’avantage et les prix également : on parle alors de spirale déflationniste auto-réalisatrice. Au Japon, les prix ne sont pas l’élément de départ mais c’est la restriction du niveau de production à cause du risque de la pénurie d’énergie. Si ce phénomène perdure, le yen pourrait en pâtir car les investisseurs ne voudront plus s’endetter dans une monnaie devenue trop forte pour l’économie nippone.

Agenda de la semaine

Du côté des Etats-Unis, l’Indice des Prix à l’Importation sera publié cet après-midi. Il était à 0,2% le mois dernier et devrait passer en dessous des 0% selon les prévisions. La situation du budget sera également connue, la balance était déficitaire de 57 milliards le mois dernier et on attend une baisse d’environ 10 milliards de plus. Jeudi, les chiffres concernant les ventes au détail du mois devront légèrement augmenter par rapport à mai et les demandes de chômages devraient diminuer et ainsi confirmer les bons résultats du mois dernier. Enfin, vendredi, l’indice des prix à la consommation sera connu, il devrait baisser selon le consensus et passer de 0,2% à –0,1%.

Conclusion

Le dollar regagnait un peu de terrain face au yen à 79,52 yens contre 79,27 yens mardi soir. Le yen se maintenait toutefois proche de son plus haut niveau face au dollar après le séisme et le tsunami du 11 mars dernier.
Le dollar devrait remonter et passer la barre des 80 yens dans les trois jours à venir en raison des tensions qui règnent en Europe et des dernières analyses techniques. Cependant, les résultats rassurants au Japon laisseraient penser que le Yen pourrait encore gagner du terrain face au dollar. Notre conseil est donc à l’observation de cette paire.

Paul Hirel
Vanessa Dreyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *