Regain d’aversion au risque sur les marchés

Recommandation: Négatif
Taux Spot: EUR/USD
Cours au 20/08/2010 : 1 EUR = 1.27 USD

Macroéconomie

Ce matin, à partir de 10h00, le cross EUR/USD était passé sous le seuil de 1.28. Cet après-midi, la monnaie unique continuait à perdre du terrain face au dollar, dans un marché sans volume où les craintes sur la vigueur de la reprise mondiale pèsent sur l’appétit des cambistes pour les investissements à risque, au lendemain d’indicateurs américains décevants.
A 14h00, la paire EUR/USD est à 1.2713 avec une baisse de -0.85% par rapport à sa clôture de la veille, 1.2822.

Actualités

Actuellement, la monnaie unique est très affectée par le regain d’aversion au risque sur les marchés. En effet, à court terme, l’euro semble être trop risquée pour une grande majorité d’investisseurs, qui préfèrent le dollar qui semble conserver le statut de valeur refuge, après une série de statistiques américaines assez décourageantes.

Aux Etats-Unis, contre toute attente, l’activité industrielle dans la région de Philadelphie a reculé au mois d’août. Selon la Fed de Philadelphie, l’indice d’activité a fortement chuté à -7.7 points pour le mois d’août, contre un consensus à +7 points. Cette chute inattendue de l’activité de la région de Philadelphie (Nord-Est des Etats-Unis) en août, publiée hier, a fait baisser le cross EUR/USD sur le marché du Forex. C’est la première fois depuis le mois de juillet 2009 que cet indice est négatif.

Ajouter à cette mauvaise nouvelle, le département du Travail a annoncé que les inscriptions au chômage ont augmenté lors de la semaine au 14 août, à 500 000 contre 488 000 (révisé) la semaine précédente. De ce fait, de nouvelles interrogations ont été soulevées sur l’état de la première économie mondiale.

Dans la zone euro, selon l’Office fédéral des statistiques (Destatis), les prix à la production en Allemagne ont augmenté, de 0.5% par rapport à juin et de 3.7% en rythme annuel, cette augmentation qui est plus que prévu en juillet, est essentiellement due à la hausse du coût de l’énergie.

Enfin, d’après Axel Weber, l’un de ses dirigeants les plus influents, dans une interview diffusée vendredi sur Bloomberg TV, la Banque centrale européenne (BCE) relancera début 2011 sa réflexion sur le retrait de ses mesures anticrise.

Risque

D’un point de vue graphique, la tendance des inscriptions au chômage semble montrer que l’économie américaine est allée droit dans le mur au mois d’août. Le taux de chômage inhabituellement élevé et la fébrilité du marché du logement affectent la reprise économique américaine et pourraient peser lourd dans le résultat des élections de mi-mandat qui seront organisées en novembre aux Etats-Unis.

En effet, le marché du logement reste déprimé, car les stocks de logements invendus et les saisies immobilières continuent à peser sur les prix des logements et les mises en chantier. A court terme, toutes ces inquiétudes alimentent l’aversion au risque sur le marché du Forex, ainsi que la fuite des investisseurs vers la sécurité du billet vert en tant que valeur refuge.

Géopolitique

Aujourd’hui, dans un marché sans volume dominé par la morosité et la prudence, et où restent vives les craintes sur la vigueur de la reprise mondiale, les cours de l’or noir continuaient de se replier sous les 75 dollars en début d’échanges européens.

Il faut préciser que l’actuel renchérissement du billet vert rend moins attractifs les achats de matières premières libellées en dollar, comme le pétrole, pour les investisseurs munis d’autres devises.

Vers 14h30 le baril de Brent à New York s’échangeait à 74.06 dollars, soit en baisse de 76 cents par rapport à la clôture de la veille.

Analyse Théorique

D’un point de vue graphique, la tendance de la paire EUR/USD est baissière en données horaires et journalières depuis deux semaines. Mais à court terme, le cross EUR/USD semble se stabiliser autour de la zone 1.2730. Enfin, la paire est passée en sous de sa moyenne mobile à 50 jours.

Sur le marché Forex, le nouveau canal de fluctuation du jour devrait être de 1.2650-1.2900.

Agenda

Dans l’Agenda d’aujourd’hui, aucun événement d’importance majeure n’est attendu pour le reste de la journée.

Conclusion

Sur le marché du Forex, les investisseurs sont de plus en plus convaincus que l’économie américaine est en train de s’affaiblir. Cela affecte la monnaie unique qui se déprécie face au billet vert, pour cause d’un regain d’aversion au risque.

De notre côté, pour les heures à venir, nous émettons un avis négatif et proposons aux cambistes de rester hors du marché, dans l’attente de prochains signes techniques clairs.

Vers 14h30 le spot EUR/USD est à 1.2709 avec une baisse de 0.88% par rapport à sa clôture de la veille 1.2822.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *