Analyse Carrefour

Actualités

Jeudi 15 juillet 2010, le Groupe numéro un européen et numéro deux mondial de la grande distribution, Carrefour, a publié son chiffre d’affaires deuxième trimestre 2010. Le Groupe a sorti un chiffre d’affaires de 48.9 milliards d’euros au titre du premier semestre 2010, en progression de 5.9% à changes courants, et de 24.9 milliards d’euros au deuxième trimestre, soit une hausse de 6.3%. Au même jour, le Groupe annonçait qu’il avait signé un accord pour acquérir 51% de Baolongcang, une des principales chaines d’hypermarchés de la région d’Hebei en pleine croissance, près de Pékin. Les fondateurs de Baolongcang garderont une participation de 49% dans la co-entreprise. Au premier trimestre 2010, Carrefour avait déjà enregistré, avec 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires, une activité en hausse, pour la première fois depuis 18 mois.

PTT, premier groupe thaïlandais dans le secteur énergétique, a fait savoir aujourd’hui qu’il étudiait le rachat des actifs de Carrefour en Thaïlande, évalués à 600 millions de dollars (468 millions d’euros), afin de diversifier ses activités.

Mardi 31 août 2010, le Groupe présentera ses résultats semestriels 2010, et jeudi 14 octobre 2010, il présentera son chiffre d’affaires du troisième trimestre 2010.

Environnement

Le principal concurrent du Groupe et le numéro un mondial de la grande distribution, le Groupe américain Wal-Mart, a annoncé ce mardi 17 août, un bénéfice net en hausse de 3.4% sur un an au deuxième trimestre, à 3.596 milliards de dollars, ce qui est légèrement supérieur aux prévisions des analystes. Quant au chiffre d’affaires, il est en hausse de 2.8% sur un an, avec 103 milliards de dollars, malgré une baisse de ses ventes de 1.8% aux Etats-Unis. Aux dernières nouvelles, nous avons appris que le groupe français de distribution, qui veut se concentrer sur les marchés où il est leader, cherche à vendre ses activités en Malaisie, à Singapour et en Thaïlande à un prix évalué par des sources du secteur à un milliard de dollars. Ces dernières années, Carrefour s’est déjà retiré de certains marchés asiatiques comme le Japon ou la Corée du Sud, pour se recentrer sur des marchés en croissance comme la Chine et l’Inde.

Analyse Financière

La marges opérationnelle et rentabilité financières sont en baisse sur 5 ans : la marge opérationnelle en 2008 est de 3.15 contre 1.95 en 2009, la rentabilité financière en 2008 est de 14.05 contre 3.93 en 2009. Pour une activité de grande distribution, ces chiffres sont assez faibles. Cela est sans doute due à la baisse de la consommation européenne et de la crise mondiale. Le dividende est passé de 0.28 euros par action en 1990 à 1.08 euros en 2009 ce qui représente une progression d’environ 7.34% par an. A ce rythme, le dividende va sûrement augmenter, ce qui est tout à fait acceptable. Depuis 2007, le résultat net du Groupe est en forte baisse. A titre indicatif, il est passé de 1.272 milliards d’euros en 2008 à 0.327 milliards d’euros en 2009.

Gouvernance

D’un point de vue stratégique, la France est la première priorité du Groupe, qui se mobilise pour reprendre le leadership, avec pour objectif de générer de la croissance en s’appuyant, d’une part, sur le développement de son modèle multi-format, par l’accélération de la convergence et la redynamisation du hard discount, et d’autre part, en relançant sa dynamique commerciale, sa compétitivité-prix et son image-prix. La deuxième priorité du groupe Carrefour est orientée vers l’Espagne, l’Italie et la Belgique. Enfin les marchés de croissance sont la troisième priorité du Groupe. Pour la politique de dividende, Carrefour en a versé chaque année depuis plus de 15 ans. La progression du dividende est extrêmement régulière ce qui convient parfaitement à un investisseur de long terme. Depuis trois ans, le dividende du Carrefour est fixé à 1.08 euros. Pour cette année, les analystes prévoient un dividende de 1.17 euros.

Conclusion

Le groupe est en difficulté depuis quelques années du fait du ralentissement de la consommation en hypermarchés, il est vrai que ce secteur est également très concurrentiel. Malgré cela, le Groupe Carrefour occupe une position de leader européen sur le marché de la grande distribution. Par ailleurs, avec le nouvel accord de partenariat en Chine, le Groupe veut illustrer sa stratégie de renforcer sa présence dans les marchés de croissance où il occupe une position de leader.

D’un point du vue graphique, le titre évolue au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours. Depuis 7 juillet, la tendance du titre était haussière en données journalières. Malgré cette tendance haussière. A très court terme, le titre est en baisse (depuis 17 août). De notre côté, nous proposons l’achat de l’action Carrefour avec un objectif de cours de 39 euros, soit un gain de 9.09% par action, par rapport à sa clôture du vendredi.

L’action Carrefour a clôturé vendredi en baisse de -1.19% à 35.750 euros, par rapport à sa clôture de la veille 36.180.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *