La Grèce vote « oui » à l’euro

Cours 1 EUR = 1.262 USD

Le taux de change EUR/USD est actuellement de 1.262$. L’euro a pris de la valeur en fin de semaine dernière, passant de 1.246$ à 1.264$ à la fermeture du marché vendredi soir. Depuis ce lundi matin, la tendance est légèrement baissière.

Actualités

Ce dimanche ont eu lieu des élections législatives en Grèce suite à l’échec des dernières élections du 6 mai dernier. Le parti conservateur de droite, favorable à l’austérité, est arrivé en tête avec 29.9% des suffrages contre 26.9% pour son principal adversaire, le parti de gauche radicale, Syriza, opposé au plan de rigueur. Les conservateurs ont désormais trois jours pour former un gouvernement qui devrait être de coalition avec les socialistes.

Les investisseurs et les responsables politiques ont bien accueilli ce résultat, le ministre allemand des affaires étrangères a évoqué la discussion sur les délais de mise en œuvre du programme de réformes et de réduction de la dette de la Grèce.

De leur côté, les taux d’intérêt à dix ans repartent à la hausse. Le taux italien repasse au-dessus des 6% et le taux espagnol dépasse les 7%, affichant un nouveau record. Celui de la France reste relativement bas à 2.6% après les élections législatives françaises qui ont vu la victoire du parti socialiste.

Du côté des indicateurs économiques, les chiffres américains de la fin de semaine dernière étaient largement en baisse. L’indice du secteur manufacturier Empire State a reculé de 17.1 à 2.3 en un mois alors qu’il était attendu à 13. La production industrielle du pays recul de 0.1% après avoir progressé de 1% le mois dernier et le sentiment des conservateurs, mesuré par le Michigan index, recul de cinq points à 74.1.

Macroéconomie
Les mauvais résultats économiques américains de la fin de semaine dernière ont permis à l’euro de reprendre de la valeur face au billet vert et de repasser momentanément au-dessus des 1.27$, son plus au niveau depuis un mois.

Les marchés ont salué la victoire du parti conservateur en Grèce à l’ouverture ce matin, l’euro a poursuivi sa tendance haussière. Néanmoins, la prudence s’est rapidement installée et la devise européenne est actuellement stable.

Cette élection devrait permettre la formation d’un gouvernement de coalition mais également le maintient, au moins à cours terme, de la Grèce dans la zone euro. Les dirigeants européens ont salué cette victoire et l’Allemagne, d’habitude inflexible, a émis l’hypothèse de rallongement des délais en Grèce. De plus une nouvelle tranche du plan d’aide pourrait être débloquée rapidement.

Néanmoins, des inquiétudes sont toujours présentes en Europe. Des mesures doivent être prises pour éviter la contagion en Espagne et en Italie, qui voient leurs taux à dix ans s’envoler. De plus, la mise en place de nouvelles mesures d’austérité en Grèce peut plonger le pays dans une spirale qui plomberait l’économie et creuserait d’avantage la dette.

Différentes réunions doivent avoir lieu afin de connaître plus précisément les mesures que prendront les dirigeants grecs et européens : le G20 se déroule ce lundi et mardi au Mexique, une réunion des ministres des finances de l’Eurogroupe et une réunion de l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie et le sommet des 27 de l’Union Européenne à la fin du mois de juin.

Risque
La formation d’un gouvernement et les premières annonces concernant les mesures prises en Grèce permettront de rassurer davantage les marchés au cours des prochains jours. De plus, les banques centrales pourraient prendre des mesures prochainement pour soulager les marchés.

Une autre information pourrait entraîner de fortes fluctuations sur la paire euro dollar : l’annonce d’un troisième assouplissement quantitatif (QE3) par le Fed ce mercredi. En effet, le comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed se réunit à partir de mardi et la Fed annoncera le lendemain si une nouvelle décision de politique monétaire va être mise en place.

Agenda de la semaine
Les cambistes vont donc suivre de près les annonces des différentes réunions qui vont se tenir cette semaine ainsi que les discours de la Fed et de la BCE.

Du côté des indicateurs, l’indice du climat économique allemand (ZEW) devrait être publié mardi en baisse de 6 points à 4.1. Les indices du secteur manufacturier (PMI) en France et en Allemagne devraient rester stables à 45.2. Aux États-Unis, les permis de construire et les constructions de logements devraient également rester stables à 0.720 millions. Le chômage américain est attendu jeudi en légère baisse.

Conclusion

L’euro reprend un peu de valeur face au dollar après les mauvais indicateurs américains et les résultats des élections en Grèce. Néanmoins, les inquiétudes persistent dans la zone euro et notamment en Espagne et en Italie. Des mesures devront être prises prochainement lors des différentes réunions qui vont se tenir d’ici la fin du mois de juin.

L’euro devrait poursuivre une tendance haussière dans les prochains jours et pourrait se rapprocher des 1.29$.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *