Analyse EADS

La valeur de l’action EADS est actuellement de 21.205 euros. Après avoir fortement chuté début août, passant de 25€ à 19€ en une semaine, la valeur de l’action oscille depuis entre 20 et 22euros.

Environnement

European Aeronautic Defence and Space company (EADS) est le leader européen et le n°2 mondial dans le secteur de l’industrie aéronautique, spatiale et de la défense. La construction d’avions commerciaux (via Airbus), militaires, d’hélicoptères civils et militaires compose la majeure partie du chiffre d’affaires (CA) du groupe (74.2%). Le deuxième pôle important du groupe est la mise en place de systèmes de défense et de sécurité (12.6% du CA). Viennent ensuite les équipements spatiaux (10.9% du CA) avec notamment les satellites d’observation et de communication. Le reste de l’activité du groupe est composé de service de maintenance, d’avions commerciaux légers entre autres.
Le concurrent direct de la filière d’aviation est l’américain Boeing. Le groupe dépend donc des variations du cours Euro-Dollar, de l’état de santé des compagnies aériennes et des commandes de l’état en matière de défense.

Actualités

Jeudi 29 septembre, EADS a annoncé l’acquisition de 96.7% du capital de Satair A/S, spécialiste Danois de la fourniture de pièces de rechange aéronautique. Mardi 26, le groupe a conclu un accord visant l’acquisition de l’américain Metron Aviation, leader des produits et services de gestion du trafic aérien (ATM : Air trafic Management).
Ces deux acquisitions sont dans la lignée de la politique d’EADS de diversification de ces activités notamment dans le secteur des services. En effet, la part Airbus représente 70% du chiffre d’affaires, ce qui entraîne une forte dépendance à la conjoncture de la branche.
Le 20 septembre, l’agence de notation Standard&Poor’s a relevé la note de crédit de long terme du groupe de BBB+ à A- et a confirmé la note de court terme de A-2. La perspective d’EADS est passée de « stable » à « positive » en raison de ses performances financières solides, notamment concernant le ratio d’endettement.

Analyse financière

Le chiffre d’affaires de l’entreprise suit une tendance globalement à la hausse depuis plusieurs années, malgré un ralentissement en 2009. En effet il est passé de 39.1Mds€ et 2007 à 45.8Mds€ en 2010. Les données du premier semestre sont également positives, le CA a augmenté de 8% par rapport au premier semestre 2010.
Le résultat net du groupe a, quant à lui, connu des fluctuations ces dernières années. De 1.6Mds€ en 2008 il est descendu à -0.8Mds€ en 2009 puis 0.6Mds€ en 2010.
La rentabilité financière a connu les mêmes variations : 14.35, -7.07 et 6.4 en 2010. Le ratio d’endettement connait une amélioration notable depuis 2008, passant de -66 à -8.42.

Gouvernance

Le groupe EADS est principalement tourné vers l’Europe. En effet, il y réalise 46.8% de son chiffre d’affaires dont 9.7% en France et 11.8% en Allemagne. L’Asie-Pacifique est le deuxième client du groupe avec 24.8% du chiffre d’affaires réalisé ; vient ensuite le Moyen Orient (13.6% du CA) puis l’Amérique du Nord (7.7% du CA).
Les fluctuations du résultat net de l’entreprise ont entraîné des modifications des dividendes des dernières années. En effet, pour 2008 le groupe distribuait 0.17€ par action puis 0€ pour l’année suivante. En juin 2011, EADS a distribué des dividendes à hauteur de 0.22€ pour l’exercice 2010.

Conclusion

Le groupe EADS a pour objectif la diversification de ses activités, notamment dans les services, afin de réduire sa dépendance à Airbus, qui représente 70% de son chiffre d’affaires. Pour cela, il multiplie les acquisitions d’entreprises de services aéronautiques.
L’agence Standard&Poor’s considère l’entreprise solide et relève sa note et sa perspective à « positive ».
Les analystes prévoient une hausse du bénéfice net par action de 0.68€ et 2010 à .71€ en 2012, une hausse du rendement de 1.06% à 2.22% sur la même période et une hausse des dividendes atteignant 0.46€ en 2012. Le PER, rapport entre le cours de l’action et le bénéfice qui peut matérialiser la cherté de l’action, devrait, quant à lui, baissé passant de 30.41 à 12.05.
Le conseil est au renforcement de l’action ou à l’achat avec un objectif de cours à trois mois de 27€. La tendance baissière depuis le mois de juillet devrait s’inverser.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *