Analyse Bouygues

Cours 25.29€

La valeur de l’action Bouygues est actuellement de 25.29€. Depuis le début du mois de mai, la tendance est baissière. L’action valait alors plus 34€.

Actualités

Le 16 mai dernier, le groupe a publié son chiffre d’affaire réalisé lors du premier trimestre 2011. Après deux ans de baisse en glissement annuel, le CA a été annoncé en hausse de 240M€ pour atteindre 6 686 M€. Le résultat net part du groupe a, quant à lui, chuté de 81% pour atteindre 34 M€. Néanmoins, « cette évolution s’explique essentiellement par deux éléments : la baisse de la contribution d’Alstom et la prise en compte au premier trimestre 2010 d’un produit financier net non récurrent lié à l’opération Alstom Hydro Holding à hauteur de 41 millions d’euros », a précisé le groupe
Le groupe a revu à la hausse son chiffre d’affaire pour l’année 2011 à 31.9 Mds€ contre 31.7 auparavant.
Le 20 mai, Bouygues a annoncé la création d’un centre d’hébergement de données informatiques à Pantin. Le montant de la première phase du contrat est de 75 millions d’euros pour une livraison fin 2012.
Le groupe a également remporté un contrat de 48 M€ dans le nord du Gabon pour l’édification d’un réseau électrique.
Heuricap, filiale de Bouygues, a fait l’acquisition d’un terrain, le 26 avril dernier, et signé un contrat de promotion immobilière afin de développer un immeuble de bureaux de près de 6 000 mètres carrés à Saint-Etienne.

Environnement

Bouygues est un groupe industriel français diversifié autour de deux principaux pôles. La construction représente 73.7% du chiffre d’affaire (CA), la filiale Colas numéro 1 de la route en représente la moitié ; Bouygues construction 40% et Bouygues immobilier 10%. La télécommunication et les médias représentent 26.3% du CA du groupe avec Bouygues Telecom et TF1.
L’activité est donc destinée à la fois aux entreprises et aux particuliers, principalement grâce à la télécommunication et aux médias.
Le secteur de la construction devrait subir un regain durant l’année 2011 selon les prévisions des analystes et de l’INSEE. Les ménages devraient se retourner vers l’investissement immobilier neuf considéré comme valeur sûr ; les travaux publics devraient reprendre légèrement, en dépit des contraintes budgétaires de l’état.

Analyse financière

Après des années de hausse, les chiffres du groupe sont en baisse depuis 2008. Le chiffre d’affaire est passé de 32.5 Mds€ à 31.2Mds€ entre 2008 et 2010 et le résultat net de 1.5 Mds€ à 1Mds€ sur la même période. Ce ralentissement est dû à la crise économique mondiale qui a pesé sur le secteur de la construction immobilière.
Le chiffre d’affaire du premier trimestre tend à infirmer cette tendance. Les résultats du second trimestre, publiés prochainement, permettront de vérifier si cette tendance s’inverse réellement.
La marge opérationnelle est en baisse constante depuis 2007, passant de 7.33 à 5.74. La rentabilité financière a suivi la même tendance allant de 24.36 à 11.91 entre 2006 et 2010.

Gouvernance

Le groupe Bouygues est très peu internationalisé. En effet, 69% du chiffre d’affaire est réalisé en France et 14% dans le reste de l’Europe. L’Amérique du Nord est le principal client étranger représentant 7.3% du CA, le reste étant effectué en Asie (4.4%), en Afrique (4.3%) et dans le reste du monde (1.4%).
Bouygues n’a cessé de distribuer des dividendes depuis plus de 10 ans malgré le ralentissement économique. En 2000, le dividende avait une valeur de 0.54€, il a ensuite grimpé jusqu’à 1.60€ en 2008 avant de stagner à ce niveau depuis trois ans.

Conclusion

Les dernières années ont été marquées par une crise économique qui a touché le secteur de l’immobilier. Le groupe Bouygues a relativement bien résisté, son chiffre d’affaire n’a perdu que 0.4% depuis 2008.
Les prévisions des analystes au sujet du rendement, du BNA, du dividende et du PER, rapport entre le cours de l’action et le bénéfice qui peut matérialiser la cherté de l’action, sont positives pour les prochaines années. Le BNA devrait passer de 3.02 en 2010 à 3.51 en 2012 et le rendement de 6% à 6.5%.
Le conseil est donc à l’achat avec un objectif de cours à trois mois de 40€ ou au renforcement de l’action.

Colin Rousselot
Vanessa Dreyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *