Analyse AXA

Actualités

Mercredi 4 août 2010, le groupe AXA a publié son rapport semestriel 2010. Le premier groupe d’assurance européen a enregistré des résultats solides et pérennes, malgré un résultat net en baisse. En effet, Axa annonce que son résultat net a chuté de 29% au premier semestre, en raison des charges liées à la cession d’une partie de ses activités vie, épargne et retraite au Royaume-Uni.

Pour le semestre clos au 30 juin, le résultat net s’établit à 944 millions d’euros, hors la provision de 1.478 millions d’euros, liée à la cession annoncée d’une partie des activités vie, épargne, retraite au Royaume-Uni et à taux de change constant, le résultat net progresse de 1.073 millions d’euros (+81 %). Quant au chiffre d’affaires du premier semestre 2010, il s’élève à 49.925 millions d’euros, en hausse de 3% par rapport au premier semestre 2009, alors qu’il était attendu à 46;66 milliards d’euros par les analystes.
rapport au premier semestre 2009.

En outre, vendredi 6 août, le groupe AXA a annoncé qu’il a reconduit le protocole du 15 décembre 2005 le liant à BNP Paribas. Un nouveau protocole, d’une durée de trois ans et tacitement renouvelable, a été conclu le 5 août 2010.

Les résultats du chiffre d’affaires du troisième trimestre sera annoncé jeudi 28 octobre 2010.

Environnement

Le secteur d’activité du Groupe se répartit en Assurance-vie et Assurance dommage. Actuellement, la demande d’assurance vie est toujours très forte, en effet la valeur des affaires nouvelles augmente de 20%, alors que dans l’Assurance dommages, la force de la marque permet de continuer à gagner du terrain. Dans le cadre de sa stratégie de croissance, articulée autour d’un modèle industriel et de priorités opérationnelles, les zones émergentes, particulièrement ciblées par le groupe, ont dégagé de bonnes performances. En Asie du Sud-est et en Chine, l’activité des affaires nouvelles a presque doublé d’une année sur l’autre. A Hong Kong et en Australie, les affaires ont été satisfaisantes aussi (+19% et +18%). Autres points clés du groupe, sont l’Europe centrale et de l’est, notamment la Turquie.

Allianz, le principal concurrent du Groupe AXA, a annoncé vendredi dernier un bénéfice net trimestriel inférieur aux attentes, sous le coup d’une baisse des ventes d’actifs, mais le résultat opérationnel de l’assureur allemand est ressorti à un niveau supérieur au consensus. En effet, le bénéfice net est ressorti à un milliard d’euros sur le deuxième trimestre 2010, soit une baisse de 46% par rapport à celui du deuxième trimestre 2009.

Analyse Financière

Le ratio Solvabilité I du Groupe s’établit à 188 % fin juin, en hausse de 17 points par rapport au 31 décembre 2009. Cette progression reflète notamment la contribution du résultat opérationnel (+9 points) et des conditions de marché favorables dans l’ensemble (+8 points) du fait principalement de la baisse des taux d’intérêt. Quant à la rentabilité du Groupe, il est en progression d’après les analystes. Le dividende est passé de 0.34 euro en 1997 à 0.55 euro en 2009 ce qui correspond à une progression de 4% par an.

Gouvernance

Le principal objectif du groupe AXA est de donner la priorité au redressement de ses marges plutôt qu’au développement de son chiffre d’affaires. La politique de dividende du Groupe AXA est une distribution assez satisfaisante pour ses actionnaires, en effet, le groupe souhaite distribuer chaque année 40 à 50% de son résultat courant aux actionnaires. Le Groupe AXA souhaite faire bénéficier ses actionnaires de la croissance de sa performance opérationnelle. Par ailleurs, la gestion de ses portefeuilles d’investissement fait des plus et moins values réalisées sur actifs investis un élément supplémentaire de la performance financière du Groupe AXA. En conséquence, AXA souhaite asseoir sa politique de dividende sur son résultat courant, en en distribuant 40 à 50 % par an. La nouvelle organisation globale en quatre secteurs (vie, épargne, retraite et dommages) doit dégager des synergies. Le groupe se concentre sur l’optimisation de ses marges sur toutes les lignes de métiers.

Conclusion

Axa a bénéficié au premier semestre du redressement des marchés financiers ainsi que d’une meilleure performance de ses activités d’assurance vie, épargne et retraites qui ont compensé l’activité dommages, qui a souffert des nombreuses catastrophes naturelles de ce début d’année.

D’un point du vue graphique, la tendance de l’action AXA reste très baissières en données horaires, à court et à moyen terme. Pour l’instant le titre est orienté à la baisse, et il est très en sous de sa moyenne mobile à 50 jours. De notre côté, nous conseillons l’achat de l’action AXA avec un objectif de cours de 19 euros, soit un gain de 38.69% par action, par rapport au cours actuel.

A 18h00, une action de AXA était à 13.70 euros, avec une baisse de 4.03 euros par rapport à sa clôture de la veille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *