Analyse Arcelor Mittal

Actualités

Mercredi 28 juillet 2010, leader mondial de la sidérurgie, ArcelorMittal, a publié ses résultats du premier semestre 2010. Le sidérurgiste mondial a fait un bénéfice net de 1.7 milliard de dollars pour le deuxième trimestre 2010, contre 679 millions de dollars dégagés sur le premier trimestre et une perte de 792 millions à la même période de l’exercice précédent. Le leader mondial de la sidérurgie a généré un Ebitda de 3 milliards de dollars, en progression de 59% en rythme séquentiel et multiplié par 2.5 en comparaison annuelle. Sur l’ensemble du premier semestre, le bénéfice net ressort ainsi à 2.38 milliards de dollars contre une perte de 1.85 milliard de dollars sur la même période de 2009.

Mardi 26 octobre 2010, le Groupe dévoilera ses résultats du troisième trimestre 2010.

Environnement

Le secteur sidérurgique mondial, qui pèse quelque 500 milliards de dollars, est considéré comme un bon baromètre de l’économie en ce sens qu’il sert la construction, l’automobile, l’électroménager et l’emballage. Selon les dernières statistiques publiées par WorldSteel Association, la production globale d’acier s’est établie en juillet à 114.79 millions de tonnes. Sur un an, la production a progressé de 9.6% et n’est plus que de 2.1% inférieure à celle de juillet 2008, avant l’effondrement entraîné par la crise financière. Rappelons que la production mondiale d’acier avait reculé de 16 % en juin (après – 21 % en mai et – 23.6 % en avril) à 99.8 millions de tonnes.

Lundi 16 août, le groupe chinois Wuhan Iron & Steel annonçait qu’il investirait avec ArcelorMittal dans plusieurs projets miniers. Si les lieux des mines à exploiter n’ont pas été dévoilés, les projets concernés seront essentiellement des mines de fer.

Analyse Financière

D’après les données financières du Groupe, la rentabilité opérationnelle du groupe s’améliore également avec pour le deuxième trimestre un bénéfice d’exploitation de 1.72 milliard de dollars, contre une perte de 1.18 milliard un an plus tôt et un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 3 milliards de dollars, un chiffre conforme aux attentes du marché qui tablait sur un Ebitda compris entre 2.8 et 3.2 milliards de dollars. Pour l’évolution du chiffre d’affaires annuel, on constate qu’il est en baisse depuis 3 ans. A titre indicatif, le chiffre d’affaires progresse à 21.65 milliards de dollars, contre 15.17 milliards au deuxième trimestre 2009. Sur le premier semestre, les revenus du groupe atteignent 40.3 milliards de dollars, soit 10 milliards de plus sur un an.

Gouvernance

Le chiffre d’affaires par famille de produits se répartit en trois groupes principaux, à savoir : les aciers plats au carbone, les aciers longs au carbone, les aciers inoxydables et les alliages de nickel. Par ailleurs, le dispositif industriel du Groupe est réparti dans plus de 20 pays sur quatre continents, et il lui permet d’être présent sur tous les marchés clés de l’acier, tant dans les économies émergentes que dans les économies développées. Vendredi 20 août 2010, le Groupe a annoncé qu’un dividende d’un montant de 0.14607 euro est détaché sur la valeur ArcelorMittal, avec un montant du dividende net de 0.12416 euro. Par rapport aux années précédentes, la valeur du dividende augmente.

Pour le financement de du Groupe, mardi 3 août 2010, le Groupe annonçait avoir procédé à la fixation du taux d’un programme obligataire de 2.5 milliards de dollars, destiné à assurer le refinancement de son endettement existant.

Conclusion

Avec le rapprochement au grand producteur d’acier chinois Wuhan Iron & Steel, et une stratégie de fusions-acquisitions qui s’oriente toujours vers les actifs miniers, le Groupe ArcelorMittal essaie d’augmenter son résultat net annuel pour 2010. Il faut rappeler que les résultats au second trimestre 2010 du Groupe sont sortis en hausse.

D’un point du vue graphique, la tendance journalière est baissière depuis 6 avril 2010. Le titre évolue sous sa moyenne mobile à 50 jours. De notre côté, nous proposons l’achat de l’action ArcelorMittal avec un objectif de cours de 30 euros, soit un gain de 31.9% par action, par rapport à sa clôture du lundi.

L’action ArcelorMittal a clôturé mardi en baisse de -2.51% à 22.745 euros, par rapport à sa clôture de la veille 23.330.

1 comment for “Analyse Arcelor Mittal

  1. Daniel
    22 décembre 2010 at 12h05

    J’ai appris des choses intéressantes grâce a vous, et vous m’avez aide a résoudre un problème, merci.

    Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *