États-Unis: Statistiques du logement

Selon le département du Commerce à Washington le nombre des mises en chantier de logements et de permis de construire délivrés aux États-Unis a continué de chuter en décembre, atteignant de nouveaux un plus bas en un demi-siècle de publication de ces deux indicateurs.

Les autorités ont accordé 549’000 permis de construire en décembre en rythme annuel et en données corrigées des variations saisonnières, soit une baisse de 10,7% par rapport à novembre et de plus de 50 % sur un an. Les analystes tablaient sur une baisse moindre, avec 615’000 permis. Le nombre de chantiers démarrés continue lui aussi de chuter. En décembre, celui-ci atteint 550’000 reculant de 15,5% sur le mois et de 45,0% en glissement annuel. Les analystes attendaient là aussi une baisse moins forte, tablant sur 610’000 débuts de construction. L’indicateur plonge ainsi pour le troisième mois de suite à son plus bas niveau depuis le début de sa publication en janvier 1959

Ces données sont des indicateurs avancés pour le marché du logement. Une forte activité dans ce secteur est l’un des signaux qui prouve que les consommateurs ont le capital pour faire de gros investissements. De plus, il y a un effet boule de neige. L’activité économique produit par ces constructions donne l’occasion aux propriétaires d’acheter des biens pour leur maison, et les constructeurs d’acheter des matières premières et d’embaucher plus d’employés afin de satisfaire la demande. Une tendance à la hausse de ces deux indicateurs a donc un effet positif sur la monnaie du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *