Le scalping : une stratégie de trading des plus radicales

Le scalping est une stratégie redoutable en trading. Tous les traders ne peuvent pas l’utiliser, surtout si ces derniers ont peu d’expérience sur le Forex. En effet, cette stratégie requiert des connaissances techniques solides ainsi qu’un self-control développé.

Dans son livre « Le Forex pour les débutants ambitieux », paru aux éditions Odyssea publishing, Jelle Peters explique que la durée d’une position ouverte varie de plusieurs secondes à deux minutes. Passé ce timing, on ne peut plus parler de scalping mais de trading intra-journalier.

Le scalping : une stratégie réservée aux initiés

Lorsque les traders font scalping, ces derniers utilisent un effet de levier très élevé car il n’est pas intéressant de viser des faibles profits. Jelle Peters annonce qu’il n’est pas très intéressant de développer une stratégie comme celle-ci, si cette dernière permet d’obtenir de faibles gains. Mais si ces derniers s’accumulent au fil des minutes, cela peut devenir très profitable.

Toutefois, maximiser les profits à l’aide de l’effet de levier, sans en gérer les risques, est une erreur que la majorité des traders non expérimentés font. L’exemple suivant est représentatif de la majorité. C’est comme si vous déposiez 200 euros et tradiez avec des lots mini soit 1 pip représentant 1 euro, avec un effet de levier de 500/1. Agir ainsi entraîne les débutants vers une faillite certaine. De plus, la stratégie de « scalping » s’adresse aux traders qui disposent de fonds importants, ce qui n’est souvent pas le cas des traders débutants qui privilégient un capital de départ souvent plus modeste.

Le scalping n’est vraisemblablement pas conseillé aux débutants de par la somme de départ mise en jeu, mais aussi pour le stress qu’elle peut générer. Il peut suffire d’un jeu trade effectué sous le coup de l’émotion pour perdre la totalité de ses bénéfices réalisés en une journée. L’auteur de l’ouvrage «Le Forex pour les débutants ambitieux » avertit les lecteurs en expliquant qu’un trader qui se met à ouvrir des positions de façon imprudente peut voir disparaître des journées de travail en un rien de temps.

Et d’ajouter que ce dernier peut « placer des stop loss pour éviter de perdre trop d’argent sur un seul trade« . Les traders avertis quant à eux n’utilisent généralement pas cet outil par contrainte de temps. De même, ils ne se soucient pas non plus d’objectifs de rentabilité. Ils s’en référent à des systèmes automatisés et restent en permanence les yeux rivés sur leurs écrans, prêts à cliquer.

Les traders expérimentés gardent constamment un œil sur leurs écrans © Adam Nowakowski, Unsplash

Comment fonctionne le scalping ?

Comme pour tout départ, le trader doit mettre au point une stratégie car, en matière de scalping, la gestion du risque est fondamentale. Une stratégie réfléchie en amont évite les pertes importantes et garantit rapidement de petits gains. En somme, les traders mettent en jeu 2% maximum de leurs fonds car les bénéfices restent modestes, il n’est donc pas recommandé de perdre des grosses sommes en misant davantage.

En suivant bec et ongles leur stratégie de départ, les professionnels du Forex utilisent des systèmes automatisés tels des robots ou Experts Advisors. Trader, via ces systèmes automatiques, soulage le tempérament de certains scalpers et évite certaines erreurs. Toutefois, ces robots restent des outils et pour cela doivent être configurés de façon optimale pour ne pas risquer de se tromper.

Le scalping est-elle la solution miracle ?

Pour Jelle Peters, elle ne l’est pas. Et pour cause le « Graal » n’existe pas. Toutefois, il est conseillé de connaître comment fonctionne le scalping pour ensuite mettre en place une stratégie de trading pérenne. L’auteur ajoute aussi qu’auparavant, dans une stratégie comme celle-ci, il est fortement recommandé de se familiariser avec les principes de la gestion de fonds, de la gestion des risques ainsi que la discipline que demande le trading.

Pour conclure, même si le « scalping » n’est souvent pas  adapté à celles et ceux qui débutent sur les marchés boursiers, « cette méthode peut se révéler très lucrative pour les traders expérimentés ».

Source image mise en avant: Adam Nowakowski, Unsplash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *