Range Trading : une stratégie à maîtriser quand les marchés sont calmes

Le range trading n’est intéressant que lorsque les marchés sont relativement calmes. Imaginez une paire de devises dont le prix évolue en dessinant une sorte de petit ruisseau, qui serpente en faisant des allers/retours entre des niveaux de résistance et de soutien bien définis, sans jamais décider d’aller dans une direction ni dans l’autre. Les traders peuvent identifier ces niveaux de résistance et de soutien et, à partir de là, choisir des seuils de déclenchement pour vos trades, des stop loss et des objectifs de rentabilité. Le range trading, en résumé, c’est ça.

Le range trading, c’est quoi ?

Le range trading consiste à ouvrir des positions avec l’objectif de tirer parti des faibles oscillations d’un produit financier. Même si rien n’égale le plaisir d’être du bon côté d’un trade quand les prix explosent et produisent un breakout, le trader a bien des chances de réussir en optant pour le range trading, même si la rentabilité de cette stratégie est souvent moins spectaculaire.

En général, se profile généralement un canal très clair. Une fois que le trader l’a identifié, il y a de grandes chances de faire un trade gagnant si l’on ouvre une position après que le cours de la paire de devises a rebondi sur une ligne de résistance de soutien. Notons que le range trading est aussi efficace que les indices boursiers.

Comment identifier un range trading potentiel ?

On ne peut être certain qu’une paire de devises est entrée dans une phase de range qu’une fois que celle-ci a duré un certain temps, parce qu’l faut que les niveaux de résistance et de soutien se soient déjà formés. il existe tout de même quelques astuces qui aident à identifier un mouvement de range :

Après une période de volatilité, il est très probable que le prix évolue à nouveau dans un range. Les paires de devises retournent souvent dans un range après avoir connu une phase de volatilité causée par le désaccord entre les traders qui pensent que son cours va monter et ceux qui estiment l’inverse. Est-ce que le prix continuera sur sa lancée pour ensuite retomber ? Ou, va-t-il revenir à son niveau précédent ? Sur un graphique en chandeliers, on peut repérer ce phénomène grâce à ce que l’on appelle une figure en fanion.

© Pixabay

Les phases de range sont plus courantes chez les paires de devises dont le taux d’intérêt, fixés par leurs banques centrales respectives, sont similaires. C’est donc l’inverse du carry trade (stratégie qui consiste à rechercher les paires de devises possédant des taux d’intérêt différents.

Plus les économies qui fonctionnent avec les monnaies d’une paire de devises données sont interdépendantes, plus il y a de chances que cette paire connaisse souvent des phases de range.

A l’aide d’un graphique, étudiez comment la paire de devises a évolué au cours des périodes précédentes. Y a-t-il eu de nombreuses périodes de range ? Si oui, quelle était l’amplitude des oscillations de prix ? Combien de temps la phase de range a-t-elle duré ? Ces informations peuvent vous aider à savoir rapidement si un nouveau range est en train de se former.

Comment fonctionne une stratégie de range trading ?

Pour élaborer une stratégie de range efficace, les traders se doivent de respecter certains points. Voici comment identifier les opportunités de range trading.

Plusieurs méthodes permettent d’identifier un mouvement de range ; le plus simple est celui d’utiliser les bandes Bollinger. Pour cela le trader doit se procurer le graphique correspondant à la période pendant laquelle il souhaite trader et il doit chercher les niveaux de résistance et de soutien. Si le prix a rebondi au moins une fois sur un niveau de résistance et de soutien, il est possible d’entrer dans une phase de range.

Placer un stop loss comme objectif de rentabilité

Il faut placer un stop loss un peu au-delà du sommet ou du creux que le prix a atteint lorsqu’il a franchi la ligne de résistance ou de soutien. Il ne faut pas occulter le fait que le prix va à nouveau entrer dans une phase de range ; si une nouvelle cassure se produisait, le prix pourrait se hisser à un sommet plus élevé ou pourrait tomber encore plus bas.

L’objectif de rentabilité doit être situé juste après le niveau de résistance ou de soutien de l’autre côté du range, du côté où, si tout se passe bien, le prix se dirige. Votre hypothèse, c’est que le prix commence par dépasser un peu le niveau de résistance ou de soutien avant de retourner dans le range.

Une fois le stop loss effectué, évitez le breakout

Ouvrir une position sur le breakout qui a déclenché un stop peut être tentant. Dans ce cas, le trader pense que le déclenchement de son stop loss constitue, par définition, une cassure. C’est absurde mais certains traders ne supportent pas de devoir fermer une position à cause de ce qui a l’air d’être un breakout. Dans ce cas, la façon la plus rapide de regagner l’argent perdu semble être de surfer sur la vague de cette cassure potentielle.

Même s’il est possible que le trade ait été stoppé par une vraie cassure, cela ne ferait qu’aggraver les pertes si le trader ouvre une position sans trop d’enthousiasme sur une cassure qui pourrait aisément s’avérer être un faux breakout.

Il faut bien comprendre qu’une fois que le range trade est configuré, il vaut mieux prendre du recul si le trade est stoppé, et étudier à nouveau la situation pour voir comment le prix est susceptible d’évoluer.

Source image mise en avant: Lorenzo Cafaro, Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *