Intervention japonaise sur le marché des changes

Cours 1 USD = 78.205 JPY

Le taux spot USD/JPY est actuellement de 78.205¥. Le yen a atteint son plus haut niveau depuis 1945 à 75.35¥ pour un dollar en fin de semaine dernière. Dans la journée de lundi le dollar a fortement repris de la valeur, puis s’est stabilisé autour de 78.2¥.

Actualités
Les autorités japonaises ont décidé lundi matin d’une intervention sur le marché des changes afin de faire baisser la valeur du yen ayant atteint un niveau historiquement haut. Le montant de l’achat de dollar contre des yens n’a pas été communiqué mais semblerait être plus élevé que celui de la dernière intervention du mois d’août à 4500 Mds¥. Il pourrait se situer entre 6 000 et 10 000 Mds¥, soit entre 55 et 92 Mds€.

Le ministre des finances japonaises, Jun Azumi, a déclaré ce matin être dans une « guerre des nerfs » contre les spéculateurs qui ont fait monter la valeur du yen. Il est également prêt à intervenir de nouveaux sur le marché des changes si le yen repart trop fortement à la hausse.

Du côté des indicateurs économiques, les salaires moyens payés aux employés japonais ont cessé de baisser pour la première fois depuis le mois de juin. La banque centrale a annoncé jeudi dernier le maintient de son taux directeur à 0.10%. Vendredi le taux de chômage du pays a été publié en baisse contre toute attente, passant de 4.30% à 4.10%.

Aux États-Unis, le PMI de Chicago, qui détermine la santé de l’environnement des entreprises, a perdu deux points passant à 58.4. En fin de semaine dernière les chiffres du chômage avaient été annoncés en amélioration, les demandes d’indemnisations permanentes sont passés de 3741K à 3645K cette semaine. Le taux de croissance du PIB pour le troisième trimestre est monté à 2.5% contre 1.3% pour le trimestre précédent.

Macroéconomie
Pour la troisième fois en 2011, le Japon a décidé d’une intervention sur le marché des changes afin de faire baisser la valeur de sa monnaie. La première était sans doute la plus puissante car elle était concertée avec les autres pays du G7 à la suite de la catastrophe écologique et nucléaire du mois de mars. La deuxième a eu lieu début août, la monnaie nippone s’approchait des seuils les plus hauts depuis 1945. Le Japon avait alors vendus 4500 Mds¥ contre du dollar.

Ces deux interventions n’ont eu un effet que provisoire et n’ont pas pu enrayer la hausse du yen. Cette fois-ci le ministre des finances du Japon semble vouloir maintenir un niveau plus faible du yen en menant une « guerre des nerf » contre les spéculateurs.

En effet, l’instabilité économique mondiale, notamment aux Etats-Unis et en Europe, a conduit les investisseurs à se tourner vers des valeurs plus sur comme l’or, le franc suisse et le Yen. Mais cette forte valeur de la monnaie nippone entraîne une baisse des exportations du pays, donc un affaiblissement de la balance commerciale et une situation délicate pour les entreprises nationales.

Risque
Au cours du sommet du G20 de cette fin de semaine à Cannes, le thème des monnaies sera abordé. Les États-Unis pourraient ne pas avoir apprécié cette dévaluation unilatérale du yen. Le Japon va continuer de mener une politique de baisse de la valeur de sa monnaie.

Des tensions politiques et monétaires pourraient se créer pendant le G20 entre les deux parties.

Agenda de la semaine
Le principal évènement de la semaine est le sommet du G20 prévu à Cannes le 3 et 4 novembre. L’intervention des pays hors zone euro dans le Fonds européen de stabilité financière (FESF) sera discuté, avec notamment le rôle de la Chine. Les cambistes suivront les interventions autour de ce sommet avec attention.

Aux États-Unis, l’indice de fabrication ISM, qui détermine le niveau d’activité des directeurs d’achats dans le secteur manufacturier, est attendu ce mardi en légère hausse, passant de 51.60 à 52.2. Le taux d’emplois non agricole devrait être publié en hausse mercredi. Dans la même journée, les investisseurs suivront le discours du président de la Fed qui devrait maintenir le taux directeur à 0.25%. Les chiffres mensuels et hebdomadaires du chômage sont également attendus en fin de semaine.

Conclusion
L’intervention de la BoJ a permis au yen de perdre de la valeur passant de 75.35¥ à 78.2¥ pour un dollar dans la journée de lundi. La difficulté va maintenant être de maintenir cette tendance à la hausse. Depuis ce matin, le yen reprend à nouveau de la valeur.

Le ministre japonais des finances a laissé entendre qu’une nouvelle intervention de change était possible.
Le sommet du G20 de cette fin de semaine va entraîner des fluctuations sur le taux spot USD/JPY. D’ici là, le taux devrait continuer de fluctuer autour des 78¥.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *