L’Euro au plus bas depuis deux ans

Recommandation : Vente de l’Euro
Taux Spot : EUR/USD
Cours au 09/07/12 : 1 EUR = 1.2281 USD

L’Euro a approché la barre des 1.27 $ en début de semaine dernière, il a ensuite perdu progressivement de la valeur dans les jours qui ont suivi. La monnaie européenne est actuellement à son plus bas niveau depuis juillet 2010.

Actualités

La Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé jeudi l’abaissement de son taux d’intérêt directeur d’un quart de point à 0.75 %, le plus bas historique. De plus, les taux d’emprunt et de dépôt au jour le jour ont été réduits de 0.25 point à respectivement 1.5 % à 0 %. La BCE souhaite ainsi inciter les banques commerciales à accorder davantage de crédit.
Les investisseurs regrettent que la BCE ne relance pas son opération de refinancement de long terme des banques européennes (LTRO) et n’effectue pas de nouveaux rachats d’obligations publiques sur le marché secondaire via le Security Market Program (SMP).
Les taux d’emprunts obligataires de référence à 10 ans ont bondi en fin de semaine ; le taux espagnol repasse au-dessus des 7 % et le taux italien remonte à 6.15 %.
Les États-Unis ont annoncé leurs chiffres de l’emploi pour le mois de juin en fin de semaine dernière. Le taux de chômage du pays reste stable à 8.2 % alors que le nombre de personnes employées, hors secteur agricole, a progressé en dessous des attentes de 80 K. Les chiffres hebdomadaires du chômage se rétractent légèrement avec 347 K nouvelles demandes contre 388 K la semaine précédente.
En Europe, la production industrielle allemande repart à la hausse à 1.6 % et la production industrielle espagnole à -6.1 % après un recul de 8.1 % le mois dernier. En revanche la balance commerciale allemande a reculé de 1.2 milliard d’euros à 15 milliards.

Macroéconomie

Le 29 juin dernier, le sommet des chefs d’Etats européens a permis de trouver des accords qui ont rassuré les marchés. Dès les jours qui ont suivi, des premières réticences sont survenues et l’euphorie qui a poussé l’Euro proche de 1.27 $ est retombée. Dans la journée de ce lundi, les ministres des finances de la zone euro doivent se réunir à Bruxelles afin de décider de la mise en place de ces mesures adoptées. Ils vont également procéder à une surveillance des finances de la Grèce, préciser les conditions d’aide à Chypre et s’entendre au niveau politique concernant le plan de sauvetage des banques espagnoles.
Dès jeudi dernier l’euro a connu un net recul, avec l’intervention de la BCE. Les cambistes étaient préparé à une baisse du taux directeur à 0.75 %, mais ils attendaient également une intervention de recapitalisation des banques ou de refinancement par achats d’obligations. L’abaissement des taux au jour le jour n’a pas permis d’empêcher une baisse importante de la valeur de l’Euro. De plus, les mauvais chiffres de l’emploi américain ne rassurent pas les investisseurs qui préfèrent se tourner vers des valeurs plus sûres comme le Dollar ou le Yen, à noter que l’Euro a perdu nettement face au Yen à 97.7 ¥ (-2.6).

Risque

La tendance baissière entamée au début du mois de mai a repris ces derniers jours. L’Euro valait alors plus de 1.30 $, il est aujourd’hui à son plus bas niveau depuis deux ans. La tendance générale devrait se poursuivre dans les prochaines semaines et l’Euro repasser sous la barre des 1.20 $.
Les Etats européens doivent trouver des solutions pour empêcher la propagation de la crise et rassurer les marchés. La mise en place du Mécanisme Européen de Stabilité (MES), l’aide aux banques espagnoles, à Chypre, mais également une intervention de la BCE par un troisième LTRO ou une reprise du SMP semblent nécessaires pour stabiliser la zone et ainsi faire baisser les taux d’emprunt élevé qui pèse notamment sur l’Espagne et l’Italie.

Agenda de la semaine

Les cambistes vont suivre de près les conclusions de la réunion de l’Eurogroupe et également l’intervention du président la BCE, Mario Draghi, ce lundi.
Durant cette semaine, l’Allemagne et la France effectueront des émissions obligataires, les taux seront donc surveillés. L’indice des prix à la consommation allemande devrait être annoncé stable à 1.7 %. De leur côté, les États-Unis publieront le solde de leur balance commerciale, attendu à -45 milliards de dollars (+5), et le procès-verbal du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) fera une allocution mercredi.

Conclusion

La monnaie européenne reprend sa tendance baissière après le sursaut de la fin du mois de juin. La BCE n’est pas arrivée à rassurer en facilitant l’octroi de crédit et les taux d’emprunt des Etats ont bondi. Cette tendance devrait se poursuivre à moyen terme, l’Euro devrait rapidement passer sous la barre de 1.20 $.

Colin Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *