EADS ne connait pas la crise !

Le CAC 40 est à 3146.44 points et est en hausse de 0.35% depuis l’ouverture. La semaine a globalement été mitigée mais le CAC 40 semble se stabiliser autour de 3200 points depuis 2 semaines. EADS suit les variations du CAC 40 avec une hausse de 0.11% depuis l’ouverture et l’action est cotée à 26.28€ ce qui représente une baisse 4.40% sur une semaine et une hausse de 0.92% sur 1 mois. L’action semble être sur une bonne dynamique avec une hausse 6.66% sur 6 mois et 11.33% sur un an.

Environnement

L’entreprise EADS est connue pour être l’une des premières entreprises européennes qui est née d’un partenariat Franco-Allemand. Elle est aujourd’hui le leader européen de l’industrie aéronautique et le numéro deux mondial. EADS possède une diversification dans sa construction c’est-à-dire qu’elle produit des avions civils par l’intermédiaire d’Airbus, des avions militaires par l’intermédiaire de Cassidian, des navettes spatiales ou satellites par l’intermédiaire d’Astrium et enfin, des hélicoptères par l’intermédiaire d’Eurocopter. Le profil de EADS est donc atypique avec à la fois des productions pour le civil mais aussi des productions militaires. Son chiffre d’affaire est reparti à 76.3% dans la production d’avion (commerciaux et militaires), 11.4% dans le système de défense et de sécurité, 10,1% dans les équipements spatiaux. L’entreprise est présente aux quatre coins du monde : 9.7% en France, 10.3% en Allemagne, 22.3% dans le reste de l’Europe, 29.1% en Asie-Pacifique, 11.9% en Amérique du Nord, 10.4% en Moyen-Orient. Cette capacité à s’implanter partout dans le monde est une des forces de l’entreprise qui embauchait, fin 2011, 133 115 personnes. Le seul concurrent d’EADS est Boeing, entreprise américaine.

Actualités

EADS a frappé fort avec Airbus en annonçant cette semaine la création d’un site de construction aux Etats-Unis afin d’être aux plus proches de son concurrent mais aussi de s’implanter davantage sur le marché américain. L’entreprise est active en ce mois de Juillet après l’annonce d’une baisse des commandes au premier semestre. Le 06/07/2012, elle annonce le succès du lancement d’Ariane 5 soit le 49 succès consécutifs ce qui montre la compétence et l’expertise de l’entreprise dans le domaine de l’aérospatiale. EADS a aussi annoncé de nombreuses commandes : le 09/07/2012, 4 A321 sont commandés, Brukair confirme le 10/07/2011 la commande d’un A319, le 11/07/2012, CIT commande une dizaine de A330, Avolon commande 15 A320neo supplémentaires et enfin, le 12/07/2012, lors du salon aérien de Farnborough, Airbus a annoncé avoir vendu pour 16.9 milliards de commande. EADS investit aussi énormément depuis le début du mois avec la signature le 11/07/2012, d’un protocole avec China Aircraft Leasing mais aussi un engagement sur la recherche et développement : drone portable par exemple. L’entreprise semble donc vouloir combler sa baisse de commande du début de l’année avec un panier de commande déjà rempli pour le second semestre 2012.

Analyse Financière

Le chiffre d’affaire s’établit à 11,404 milliards d’euros au premier trimestre 2012 soit une hausse de 15.73% par rapport au premier trimestre 2011. Cette tendance confirme la bonne dynamique de l’entreprise depuis 5 ans qui a un chiffre d’affaire qui augmente chaque année et donc malgré l’incertitude économique, EADS ne semble pas connaître la crise. La marge opérationnelle et la rentabilité financière sont en hausse fin 2011. Le ratio d’endettement reste néanmoins négatif mais devrait être positif sur l’année 2012 car il ne cesse de diminuer depuis 5 ans et EADS souhaite un ratio d’endettement positif. La trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que les capitaux propres sont toujours positifs même s’ils apparaissent en baisse fin 2011. Cette baisse est due aux investissements massifs réalisés par EADS pour le développement de l’A380 et récupérer son retard sur son rival Boeing. Enfin, le bilan de l’entreprise est en hausse avec des actifs de plus en plus importants, un coût de l’endettement financier net dans le vert (première depuis 2 ans), et un résultat net en hausse de 500 millions d’euros sur 2011.

Gouvernance

L’objectif d’EADS est de redevenir numéro mondial de l’aéronautique après la perte de sa couronne suite au retard de la mise en place de l’A380. Cette volonté de revenir au sommet se caractérise donc par de nombreux investissements, un tableau de commande plein et une volonté de toujours s’implanter à travers le monde. La juste valeur de l’action est de 28 €, l’action est donc sous cotée d’environ 4% ce qui est faible. Les bénéfices par action sont annoncés à la hausse pour les années 2012 et 2013 ainsi que les dividendes : EADS devrait donc le cours de son action augmenté les prochains mois.

Conclusion

Les principaux indicateurs sont dans le vert, EADS est toujours très active sur le marché de l’aéronautique et hormis Boeing ne possède aucun rival. La tendance est donc à l’achat du titre car l’objectif à 3 mois d’une action à 35 € est tout à fait possible.

Maxime Rousseff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *